La plus grande des micronations !


    Radio Clic FM

    Partagez
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 7 Aoû - 18:53





    Radio nationale généraliste. Début des programmes : bientôt !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 10 Aoû - 16:26

    Clic FM commencera à émettre dans les jours qui viennent. Au programme, de nombreuses émissions très variées, de l'information, des débats sur les grands sujets de société, mais aussi des divertissements.

    Notre objectif est de faire de Clic FM la première radio privée de Francovie !

    Plus proche des Francovars, Clic FM, la radio-active !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mar 13 Aoû - 15:28

    Lise Carron : A noter dans l'actualité, également, la rencontre entre le Président nadéen Florent Core et le Président Stéphane Maurier. Les deux chefs d'état devraient évoquer différents rapprochement, tant au niveau militaire que sportif. A Mézénas, cela fait maintenant trois jours que les nobles sont réunis en collège électoral afin d'élire le successeur de Léna Séborova. Sur place, nous retrouvons Franck Kerner. Alors, Franck, où est-on ?

    Franck Kerner
    : Eh bien, Lise, le collège n'a toujours pas trouvé de consensus quant à celui ou celle qui succèdera à Madame Séborova. On m'a informé qu'il y avait déjà eu quatre tours de scrutin mais sans que l'unanimité ait été atteinte.

    Lise Carron : Des informations ont-elles filtré ? Certains noms ont-ils été évoqués ?

    Franck Kerner : Ce ne sont que des rumeurs, des noms ont effectivement circulé. Laurette Minnaud, entre autres, mais aussi Odile Desmoulins elle-même. Mais ces deux personnes ne sont pas vues comme étant très consensuelles, étant trop marquées politiquement. Alors, qui au poste de chef du clan de Mézénas ? La question est posée et le suspens reste entier.

    Lise Carron
    : Merci, Franck. Vous nous rappelez dès qu'il y a du nouveau. Pour terminer, un mot du temps. Le soleil est toujours présent sur une majeure partie du pays et cela devrait se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine. Tout de suite, nous retrouvons le Grand Journal des Médias, présenté par Jean-Marc Soudini.

    Jean-Marc Soudini : Merci, Lise et à bientôt pour un nouveau flash d'informations.


    Le Grand Journal des Médias, l'actualité de tous les médias.


    Jean-Marc Soudini : Bonjour à toutes et à tous, nous sommes ensemble pour une petite heure pour parler des médias, de tous les médias, radio et télévision. Vous saurez tout de vos médias francovars, au menu, décryptage, analyse, débats, indiscrétions, c'est le Grand Journal des Médias et c'est sur Clic FM !


    Le Grand Journal des Médias, l'actualité de tous les médias.


    Jean-Marc Soudini : Nous commencerons par l'arrivée de Clic FM sur les ondes, notre invité sera Denis Olivès, Directeur des programmes de notre station. Ensuite, Mathieu Ravenne nous rejoindra et nous livrera quelques indiscrétions. Le débat du jour, après l'annonce de la maladie de Léna Séborova, les politiques devraient-ils communiquer au sujet de leur santé, OUI ou NON, vous pouvez dès à présent nous appeler pour nous donner votre point de vue ou répondre à la question sur notre site internet.


    L'invité du Grand Journal des Médias.


    Jean-Marc Soudini : Clic FM émet depuis quelques heures. Que va apporter cette nouvelle station de radio à la Francovie ? Quels sont les objectifs de cette station ? Denis Olivès, bonjour.

    Denis Olivès : Bonjour, Jean-Marc.

    Jean-Marc Soudini : Denis Olivès, vous avez été Directeur de Radio Francovie avant de la quitter dans les conditions que l'on sait. Aujourd'hui, vous vous retrouvez à la tête des programmes de Clic FM. Vous passez donc du public au privé, vous n'avez pas peur de ce brusque changement ?

    Denis Olivès : Non, c'est une nouvelle expérience pour moi. De plus, je pense qu'à Clic FM, j'aurai une liberté que je n'avais pas à Radio Francovie et je compte bien laisser une totale liberté à tous mes collaborateurs.

    Jean-Marc Soudini : Tout de suite, parlons des programmes. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

    Denis Olivès : Clic FM est une radio généraliste, nous aurons donc des programmes très variés. Une grande place sera laissée à l'information, il y aura aussi de la politique, mais aussi des débats sur de grands sujets de société sans oublier le divertissement.

    Jean-Marc Soudini : Vous n'avez pas caché vos ambitions, vous voulez faire de Clic FM la première radio privée francovare.

    Denis Olivès : Tout à fait. C'est mon ambition pour cette station.

    Jean-Marc Soudini : Merci, Denis Olivès. Tout de suite, les indiscrétions, Mathieu Ravenne.


    Les indiscrétions de Mathieu Ravenne.


    Jean-Marc Soudini : Mathieu, avec vous nous allons avoir des informations qui ne sont pas encore officielles mais qui devraient être confirmées sous peu. On commence par la série-événement de FT1, Dune, le réalisateur Luc Tesson aurait, dit-on, déjà prévu la suite ?

    Mathieu Ravenne : Oui, la nouvelle série Dune, l'événement de cette rentrée, débarque sur FT1 et Luc Tesson aurait déjà anticipé son succès puisqu'il aurait déjà écrit la deuxième saison.

    Jean-Marc Soudini : Nous consacrerons une prochaine émission à cette série et Luc Tesson sera notre invité, nous lui poserons alors la question. Une indiscrétion concernant une possible interview du Président Maurier sur FT1.

    Mathieu Ravenne : Oui, Jean-Marc. Le Président Maurier serait invité sur FT1 dès la rentrée. Il voudrait ainsi renouer le contact avec les citoyens mais surtout avec son électorat.

    Jean-Marc Soudini : Le prochain concours Francovision serait diffusé sur FT1.

    Mathieu Ravenne : Des négociations seraient en cours, la chaine serait prête à retransmettre le concours. Nous avons appelé la chaine mais elle n'a pas souhaité ni confirmer, ni démentir.

    Jean-Marc Soudini : Merci Mathieu. Tout de suite, nous passons au débat du jour.


    Le Grand Débat.


    Jean-Marc Soudini : Léna Séborova a annoncé il y a quelques jours qu'elle souffrait d'un mal incurable. Selon vous, les politiques devraient-ils communiquer sur leur état de santé ? Les membres du gouvernement, le Premier Ministre, voire le Président de la République, devraient-ils publier des bulletins de santé réguliers ? Eh bien c'est oui, à plus de 82%. En ligne avec nous, Robert, qui nous appelle de Fux. Robert, vous avez répondu OUI, donc selon vous, vous voudriez que les politiques nous donnent des informations sur leur état de santé ?

    Robert, retraité et auditeur fidèle de Clic FM : Ah ben ouais, forcément ! J'veux dire, ces gars-là, c'est quand même eux qui nous dirigent et, j'veux dire, on a le droit de savoir s'ils vont bien.

    Jean-Marc Soudini : Chantal, vous êtes d'accord avec Robert ?

    Chantal, femme au foyer et auditrice de Clic FM : Oui, tout à fait. Ces hommes et ces femmes ont de grandes responsabilités et il est important que nous soyons tenus informés de leur état de santé. Ça pourrait être...

    Jean-Marc Soudini : Et selon vous, à quelle fréquence devraient-ils communiquer à ce sujet ?

    Chantal : J'allais y venir. Je pense qu'un bulletin de santé mensuel, ça serait un bon début.

    Jean-Marc Soudini : Et vous, Sébastien, vous pensez au contraire que ce n'est pas indispensable.

    Sébastien, avocat et auditeur fidèle de Clic FM : Non, je ne pense pas que ce soit une bonne chose. La santé doit rester quelque chose de privé, de confidentiel.

    Jean-Marc Soudini : Très bien, Robert, Chantal et Sébastien, merci pour vos commentaires. Vous êtes donc 82% à penser que les politiques devraient informer les Francovars sur leur état de santé. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, merci de nous avoir suivis. Je remercie Mathieu Ravenne, Michel Bougrin à la technique, Florette Maloran au standard. Bonne fin de journée à tous, sur Clic FM, bien sûr !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mar 13 Aoû - 17:22

    FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL - FLASH SPECIAL


    Lise Carron : Nous interrompons nos programmes pour un flash spécial. L'information vient tout juste de nous parvenir : le collège électoral réuni depuis maintenant trois jours est enfin parvenu à se mettre d'accord et le nouveau chef du Clan de Mézénas a été élu. Franck Kerner, vous êtes en direct, vous nous confirmez cette information ?

    Franck Kerner
    : Oui, tout à fait Lise. C'est peu après 19h que l'annonce nous a été faite. Les nobles se sont tous accordés pour confier à Emile Bogendorfer le siège laissé vacant par Madame Séborova. C'est au sixième tour de scrutin que cela s'est décidé. Monsieur Bogendorfer est surtout connu pour avoir occupé le poste de Gouverneur de la BCF, la Banque Centrale Francovare. Il accède donc au poste de Chef du Clan de Mézénas, un poste honorifique mais c'est tout de même une consécration pour cet homme de 67 ans.

    Lise Carron : Est-ce que l'on sait quand il prendra ses fonctions ?

    Franck Kerner : Cela devrait se faire très rapidement, la cérémonie de passation de pouvoir pourrait se faire dès demain. Suivront alors des élections, cette fois pour élire le Conseil du Clan. Madame Desmoulins a d'ores et déjà annoncé qu'elle et son équipe se représentaient pour un second mandat. On ne lui connait ici aucun adversaire et elle devrait être reconduite sans trop de difficultés.

    Lise Carron : Merci, Franck. Je vous rappelle donc l'information de ce début de soirée : Emile Bogendorfer est le nouveau Chef du Clan de Mézénas. Tout de suite, la suite de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 16 Aoû - 22:02

    Lise Carron : Dans la partie politique de ce journal, rappelons qu'aujourd'hui avait lieu l'élection du Conseil de Clan à Mézénas,  qui opposait l'équipe sortante, menée par Odile Desmoulins et Yves Lefesbure, personnage sulfureux, membre de Francovie Unie. Nous retrouvons tout de suite Franck Kerner. Franck, apparemment, le dépouillement prend plus de temps que prévu ?

    Franck Kerner
    : Tout à fait, Lise et la soirée a été pleine de rebondissements. On a d'abord pensé peu après 20h qu'Odile Desmoulins avait emporté l'élection et celle-ci s'apprêtait à faire une déclaration quand Yves Lefesbure a protesté parce que seulement 20% des bulletins de vote avaient été dépouillés. Yves Lefesbure est ensuite passé en tête et à l'heure actuelle, les deux candidats sont toujours au coude à coude. Il se pourrait que l'on ait à attendre encore un peu car l'élection est vraiment très serrée.

    Lise Carron
    : Très bien, vous nous rappelez dès qu'il y a du nouveau, Franck. Pour finir, la météo de ce week-end, le ciel se couvre par l'ouest, on attend quelques orages près des massifs montagneux. Tout de suite, les programmes de la nuit.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 17 Aoû - 15:40

    Lise Carron : Je vous rappelle donc les deux titres principaux de ce journal. Tout d'abord, Odile Desmoulins remporte l'élection du Conseil de Clan à Mézénas, avec 50,65% des voix. Ensuite, Julie Delaire, la maire de Micropolia nouvellement élue, annonce qu'elle nommera une personnalité de l'opposition municipale pour la seconder dans la gestion de la ville. Nous retrouvons sans plus attendre l'émission J'ai une question à vous poser, de Jean-Michel Aphasie. Jean-Michel reçoit aujourd'hui Mathieu Conta. Bonne fin d'après-midi à l'écoute de nos programmes.



    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Merci, Monsieur Conta, d'avoir répondu à notre invitation.

    Mathieu Conta : Merci à vous, c'est un plaisir d'être ici, sur cette radio prometteuse.

    Jean-Michel Aphasie : Une vague de flémingite a provoqué une crise au RDR. En effet, Raymond Marchand qui a été touché, était dans l'impossibilité d'annoncer sa candidature à Micropolia. Pierre Kikojiro a donc décidé d'intervenir. Que pensez-vous de son intervention ?

    Mathieu Conta : Je trouve que Pierre Kikojiro s'est encore pris pour le sauveur du RDR. Il n'a pas de statut particulier, nous sommes tous sur le même pied d'égalité. J'ai trouvé son intervention très agressive, très colérique. Je pense qu'il faudrait être plus tolérant envers les personnes qui ont eu des problèmes de santé. Un peu de respect ne ferait pas de mal. Je trouve qu'il n'avait pas à intervenir de la sorte, en imposant la candidature de Fiona Lee, qu'il avait lui même critiquée vivement et publiquement. Après cette intervention, nous avons le droit de nous demander, qui est vraiment le surexcité ?

    Jean-Michel Aphasie : Que pensez-vous des résultats de l'élection de Micropolia ?

    Mathieu Conta : Je pense que Raymond Marchand était beaucoup mieux placé pour l'emporter. Mais, je tiens a féliciter Julie Delaire pour sa victoire. Francovie Unie est bien de retour. Je suis cependant déçu de l'absence du PPC. La gauche manquait lors de cette élection. Mais je respecte son choix. Je tiens à adresser à Fiona Lee mon sincère soutien. Elle ne voulait pas de cette candidature, et elle ne méritait pas ça, elle est jeune, elle a encore tant à apprendre.

    Jean-Michel Aphasie : Quel est votre avis sur la politique actuelle menée par le gouvernement ?

    Mathieu Conta : Je la trouve globalement bonne. La diplomatie est peu être un peu trop mise en avant. Mais, bonne gestion diplomatique de la part du gouvernement. Je salue également le budget, se voulant constructif. Je regrette cependant que l'économie soit actuellement atone. Mais, la flémingite n'arrange rien. Je suis déçu que le sport soit si absent. J'espère que de nombreuses réformes seront menées prochainement. Comptez sur moi pour en débattre au Parlement.

    Jean-Michel Aphasie : Pierre Kikojiro a donc présenté son livre, Ensemble. Qu'en pensez-vous ?

    Mathieu Conta : C'est un bon ouvrage, et surtout une bonne tactique politicienne (rires).

    Jean-Michel Aphasie : Il propose un droit d'inventaire du mandat Vinago. Que pensez-vous de son droit d'inventaire ? Allez-vous également le faire ?

    Mathieu Conta : Ce n'est pas vraiment un droit d'inventaire. Je pense qu'il ne va pas assez loin. Il était quand même Premier Ministre. Nous avons certes échoué sur le travail, avec les syndicats. Mais pas seulement, il y a eu à un moment du chômage technique. Au niveau écologique, nous avons vraiment échoué,et sur ce thème, nous devrions plus nous inspirer de la gauche. En terme d’éducation également, je regrette que les Universités d'Avenir promises n'ont pas été construites. En matière de sport également, nous n'avons pas distribué les subventions. Les sports sont à l’arrêt. Nous avons cependant réussie en diplomatie, avec le sommet de l'ACS, en matière de sécurité, avec une baisse sensible de la délinquance sur l'ensemble du territoire. En matière de défense avec la création du Livre Blanc et le développement de notre armée. En économie nous avons investi massivement dans l'économie. Cette analyse est nécessaire, pour ne pas reproduire les erreurs du passé, et trouver de nouvelles idées.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Conta, les candidatures pour la primaire RDR vont bientôt être ouvertes, êtes-vous oui ou non candidat ?

    Mathieu Conta : Vous savez, j'ai beaucoup réfléchi. J'ai pesé le pour et le contre, et j'ai tranché avec sang-froid. Oui, je suis candidat, à la première primaire ouverte du Rassemblement Démocrate et Républicain.

    Jean-Michel Aphasie : Pourquoi avez-vous pris cette décision ?

    Mathieu Conta : Parce que si les adhérents et les militants du RDR m'ont choisi, c'est parce que j'incarne une nouvelle vision de notre pays. Je représente la modernisation de notre rassemblement, et la reconstruction. Et je me dois, de continuer dans cette voie. Je suis le président du Premier parti d’opposition. Et c'était de mon devoir, de représenter tous les Francovars qui soutiennent ma vision, mes idées pour notre République et notre peuple. Et, si je ne me présentais pas, je considérerais ça comme un abandon de poste.

    Jean-Michel Aphasie : Quelle est votre vision de la Francovie ?

    Mathieu Conta : Ma vision de la Francovie est simple. Je souhaite une République forte, une République respectée et une République juste. Je souhaite avant tout que notre pays soit uni, soit rassemblé, pour faire face aux épreuves. J'ai la conviction, que nous devons d'abord réconcilier le peuple francovar, pour que nous continuions nos efforts, nos réformes pour la Francovie.

    Jean-Michel Aphasie : Que pensez-vous pour l'instant de votre Présidence au RDR ?

    Mathieu Conta : J'ai apporté, je le pense, une modernisation de notre parti. J'ai travaillé, beaucoup, avec notamment Rémi De Kaulle, et tout le Bureau Politique. Et, pendant que nous travaillions, d'autres voyageaient pour s'approprier nos efforts. Je suis très fier des statuts que nous avons apportés au parti. Nous avons rendu la parole aux adhérents et militants, longtemps muselés à cause de la culture du chef. Je suis également fier d'avoir fait du RDR, un parti plus constructif, et plus respectueux, et mon appel a été entendu. Même Pierre Kikojiro, a depuis mon élection cessé d'insulter la gauche, preuve que mon appel était légitime. (rires)

    Jean-Michel Aphasie : Un dernier mot Monsieur Conta ?

    Mathieu Conta : Je lance un appel à tous les Francovars, que ce soit de gauche ou de droite. J'ai besoin de tous les républicains pour m'aider à porter le projet que j'ai pour notre pays. Vous savez, la République, ce n'est pas la gauche ni la droite, c'est tous les Francovars. Et le Président de la République, ce n'est pas l'homme d'un Clan, ce n'est pas l'homme d'un parti, c'est l'homme de la nation. Et c'est cette vision de rassemblement, de grandeur que je porte. Cessons de nous insulter. Cessons d'attaquer l'autre camp. Et parlons, débattons ensemble de l'avenir de notre pays. Préparons l'avenir du Peuple, de la Patrie et de la Nation, qui ne demande qu'une seule chose, sa prospérité et son bonheur.

    Jean-Michel Aphasie : Merci Monsieur Conta d'avoir répondu à nos questions.

    Mathieu Conta : C'est moi qui vous remercie.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 19 Aoû - 19:07

    Lise Carron : Dernière information de ce journal, un nouveau Juge de la Cour Suprême sera bientôt nommé. Les candidatures sont actuellement ouvertes. Tout de suite, la météo.


    La météo vous est présentée par Fuxamine.


    Lise Carron : Le soleil a brillé sur tout le pays aujourd'hui. Demain, le temps se montrera aussi clément avec des températures qui iront de 23 à 28° du nord au sud. Tout de suite, vous avez rendez-vous avec Jean-Michel Aphasie pour son émission J'ai une question à vous poser. Bon début de soirée à l'écoute de nos programmes !





    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Bonsoir, Monsieur Kikojiro.

    Pierre Kikojiro : Bonsoir, Monsieur Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Les primaires sont lancées. Quelles sont vos chances, selon vous ?

    Pierre Kikojiro : Je pense avoir de bonnes chances de réussite oui. Mais c'est une primaires ouvertes et il va ma falloir convaincre au delà de mon camp. Au cours de cette semaine je présenterais mes idées et je pense qu'elles parlerons a tous. Si j'arrive a convaincre tant mieux. Si Mathieu Conta y arrive mieux que moi ce sera tant mieux pour lui.

    Jean-Michel Aphasie : Vous espérez pouvoir à nouveau être candidat pour la présidentielle. On se rappelle votre impossibilité à vous présenter au mois de mai dernier, à cause d'une loi sur l'inéligibilité. Pensez-vous que cette fois, c'est la bonne ?

    Pierre Kikojiro : J'ai été condamné par deux fois a l'inéligibilité. Pourquoi? La première fois pour une raison justifiée, j'avais malgré-moi enfreint la Loi électorale et été condamné, c'est normal, je l'ai moi-même reconnu. Quelle était la deuxième raison? On ma recondamné a l'inéligibilité....parce que j'avais déjà été condamné une première fois?! Belle justice! Cette deuxième condamnation n'était pas justifiée et mon Gouvernement a rectifié la Loi sur l'Inéligibilité, l'a rendu plus juste. Si cette fois-ci j'était désigné pour représenter mon camp j'en serais très honoré.

    Jean-Michel Aphasie : Dans ce que l'on appelle déjà "l'incident Marchand-Conta", ne pensez-vous que vous avez réagi un peu trop promptement ? Regrettez-vous votre petite crise de colère ?

    Pierre Kikojiro : Comment pouvais-je savoir que Monsieur Marchand était atteint de maladie? Comment pouvais-je le savoir alors que personne a la direction du RDR n'était présent pour me l'expliquer. C'est tout simple nous attendions l'annonce de candidature de Mr Marchand, qui a été légitimement désigné, et il n'était pas là, Rémi de Kaulle, Vice-Président du RDR, n'était pas là, Mathieu Conta, Président du RDR, n'était pas là....il fallait bien que quelqu'un réagisse sinon le RDR n'avait pas de candidat a l'élection Municipale.  On me reproche d'avoir imposé la candidature de Fiona Lee....heu...j'était tout seul, alors que ce n'est pas de ma responsabilité, a pouvoir prendre une décision, je ne l'ai pas pris seul Fiona Lee est Secrétaire Générale au RDR elle a un pouvoir de décision, elle a accepté de se représenter avec l'idée que si elle gagnait elle aurais laissé sa place a Raymond Marchand, c'est tout. Loin de me croire sauveur du RDR, ça c'est un délire journalistique, je pense avoir fait ce qu'il fallait pour réparer un malheureux incident qui aurais pu nuire a l'image du parti déjà bien écornée.

    Jean-Michel Aphasie : Pourquoi dites-vous que l'image du parti est bien écornée ? A qui la faute ?

    Pierre Kikojiro : La faute est partagée il me semble. Mathieu Conta et moi nous sommes affrontés par média interposé de façon brutale et cela a nuis a l'image du parti. Il nous appartient d'élever le débat lors de cette primaire interne comme deux responsables politiques digne de ce nom et non pas comme deux gamins qui se disputent une place.

    Jean-Michel Aphasie : Qu'avez-vous pensé de l'interview du Président Maurier ?

    Pierre Kikojiro : Le Président de la République a essayé de convaincre cela se sent mais j'ai trouvé cette interview très mitigée. Je constate qu'ayant moins l'idée de durer il est plus efficace dans son action cela-dit. Il a évoqué le rôle de la Francovie lors de la guerre du Skotinos, et je tient a saluer notre armée et le rôle qu'elle a joué, et a eue raison, je pense, d'expliquer quelle a été notre action dans ce conflit aux cotés de nos alliés. Il a survolé la question des impôt, judicieusement posée par la Secrétaire Générale de Francovie Unie, oublient de dire que les clans n'auraient aucune subventions alors qu'ils sont quand même appelés a payer des impôts. Je comprend qu'il n'évoque pas notre primaire au RDR ou l'Electrofuxgate, il est dans son rôle en disent cela, comme il est dans son rôle quand il dit qu'il n'a pas a s'inquiéter de l’absence de candidat pour le PPC a l'élection Municipale, ce qui est un peu hypocrite car cette élection est aussi un test pour l'approbation de son action par le peuple et quelque-part le PPC devait bien savoir qu'il ne l'emporterais pas, sinon ils auraient présenté un candidat.

    Jean-Michel Aphasie : Au cours de cet interview, le Président a fait une déclaration bien étrange. Je vous propose que nous l'écoutions.

    Stéphane Maurier : "La Francovie ne dispose pas d'une armée capable aujourd'hui d'intervenir rapidement. Les armées francovares sont arrivées bien après l'ordre d'intervention".

    Jean-Michel Aphasie : Notre pays ne dispose pas d'une armée capable d'intervenir vite et elle est arrivée bien après l'ordre d'intervention... Quels mots terribles dans la bouche du Président de la République, le Chef des Armées de ce pays ! Ne pensez-vous pas qu'il s'agit là d'un aveu dramatique, d'un constat d'échec ?

    Pierre Kikojiro : Pas d'un aveu d'échec mais d'impuissance peut-être. Mr Maurier affirme être en train de nous réformer l'armée avec le nouveau Livre Blanc mais cela aurait pu être fait plus vite. Cela-dit pour sa défense il ne pouvais prévoir qu'une guerre allait éclater. Pas plus que mon Gouvernement lors que nous avons commencé a réformer l'armée avec le Livre Blanc rédigé par Rémi de Kaulle.

    Jean-Michel Aphasie : Nous marquons une courte page de réclames et nous retrouvons Pierre Kikojiro tout de suite après.



    L'Energie est notre avenir, ElectroFux est notre avenir ! Des centrales nucléaires sécurisées, aux dernières normes, éloignées des populations. Pour vous éclairer, n'hésitez plus, choisissez ElectroFux !

    Jean-Michel Aphasie : Retour dans nos studios, Pierre Kikojiro, candidat à la primaire RDR est notre invité ce soir. Monsieur Kikojiro, le Président Maurier a parlé dans son interview d'un projet, la mise en place d'une loi écologique qui imposerait aux entreprises de céder gratuitement leurs déchets à une entreprise publique de recyclage de déchets. Cette loi risque d'être très mal perçue par les entreprises, certains la jugent même aberrante et totalement ridicule, puisque comme chacun le sait, EcoMicro recommande un prix de vente de 10 R$ par unité de déchet, ce qui représenterait une perte cumulée de près de 1,200 R$ pour toutes les entreprises francovares. Que feriez-vous à sa place ?

    Pierre Kikojiro : En effet cette Loi sera mal perçu, ne serais-ce que parce que les entreprises ne voudrons pas céder leurs déchets gratuitement, quitte a les faire retraiter ils voudrons y gagner quelque-chose. Je pense que l'Etat pourrait aider a la création d'une entreprise de retraitement des déchets comme cela existe a Armara alors qu'actuellement au pire on ne retraite pas les déchets ou alors on projette d'exporter dans d'autres micronations qui, elles, retraitent les déchets ce qui est coûteux pour la Francovie. Je pense que cela serais plus bénéfique pour nous de les retraiter nous mêmes.

    Jean-Michel Aphasie : Dans le cas où Mathieu Conta remportait la victoire aux primaires, espérez-vous qu'il vous prendra dans son équipe ?

    Pierre Kikojiro : J'aspirerais toujours, tant que j'en aurais la force et l'énergie, a jouer un rôle pour ma famille politique et pour mon pays. Mais nous sommes des Démocrates et des Républicains, et si Mathieu Conta venait a l'emporter je le soutiendrais quel que fut nos différents lors de cette primaire.

    Jean-Michel Aphasie : Mais une défaite ne serait-il pas un profond désaveu à l'égard de votre personne et ne risqueriez-vous pas alors de nuire à la candidature de Mathieu Conta ?

    Pierre Kikojiro : Pas un désaveux car étant donné que ce sont des primaires ouvertes et que je ne m'attend pas, par exemple, a faire des voix a Gauche, donc ce sera très serré pour l'un comme pour l'autre. Par ailleurs dans le cas contraire, si je gagnais, je laisserais la porte ouverte a Mathieu Conta comme je l'ai toujours fait, je n'essaie pas de l'exclure.

    Jean-Michel Aphasie : Votre livre se vend-il bien ?

    Pierre Kikojiro : Mon livre ne se vent pas pour la bonne raison qu'il n'a jamais eue vocation a être vendu.

    Jean-Michel Aphasie : Ah, excusez-moi je l'ignorais. Je ne l'ai pas lu, pour tout vous dire.

    Pierre Kikojiro : Ce livre est disponible a la lecture pour tout ceux que cela intéressera et je ne touche pas un sous dessus. Ce livre est avant tout une réflexion sur moi-même, sur mon parcours et sur mes erreurs, car on apprend de ces erreurs et même en devenant Président de la République, ne croyez pas qu'on arrive là avec la science infuse, on commet des erreurs, tous autant que nous sommes et on apprend. J'ai beaucoup appris de toute les responsabilités que j'ai exercé et je sait que je vais continuer d'apprendre.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Kikojiro, je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. C'était Pierre Kikojiro, candidat à la primaire RDR. Merci, Monsieur Kikojiro.

    Pierre Kikojiro : Merci, Monsieur Aphasie.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 22 Aoû - 15:17

    Lise Carron : Je vous rappelle donc le titre principal de ce journal, la mort d'un conseiller diplomatique du Président Maurier, Gerolf van Witland. L'assassinat politique est la thèse la plus sérieuse, selon la police. Tout de suite, la météo.


    La météo vous est présentée par Fuxamine.
    Lise Carron : Il a encore fait beau aujourd'hui, le thermomètre a atteint 32° dans le sud-est. Une vague orageuse arrivera sur le pays demain en fin de journée et le week-end sera pluvieux. Les températures perdront entre 8 et 10°. Et puis, une nouvelle qui vient à l'instant de nous parvenir : on apprend la mort de Mathieu Conta. L'homme a été retrouvé pendu dans son bureau. La famille évoque une dépression et une lassitude de la vie politique. Nous reviendrons sur ce décès dans nos prochaines éditions.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 23 Aoû - 16:02

    Lise Carron : Le Président de l'UDR, Nicolas Vasseur, sera l'invité de Jean-Michel Aphasie juste après cette édition. Dans l'actualité, aujourd'hui, l'enquête sur la mort de Gerolf van Witland, Conseiller Diplomatique du Président Maurier, se poursuit. Nous avons en ligne avec nous le Monsieur Sécurité de Micropolia, Franck Vernouille. Monsieur Vernouille, bonsoir.

    Franck Vernouille : Bonsoir, Madame Carron.

    Lise Carron : Monsieur Vernouille, où en est l'enquête ?

    Franck Vernouille : Eh bien, écoutez, l'enquête progresse, Madame, dans la sérénité. L'inspecteur Derrack est un bon élément et j'ai toute confiance en lui. J'ai... ahem... je me suis, comment dirais-je, entretenu avec lui et il m'a assuré que tout le nécessaire était fait.

    Lise Carron
    : Avez-vous des détails ? Des faits nouveaux ont-ils été portés à la connaissance de la police ?

    Franck Vernouille : Eh bien, écoutez, euh... En fait, oui, mais la plus grande discrétion est de rigueur. Comme vous pouvez vous en douter, l'inspecteur Derrack me tient au courant heure par heure de l'évolution de l'enquête mais nous préférons ne rien révéler pour l'instant.

    Lise Carron
    : Très bien. Nous vous remercions, Monsieur Vernouille. C'est tout pour l'actualité de cette fin de journée. Juste après une courte page de publicité, le rendez-vous politique de Clic FM, présenté par Jean-Michel Aphasie, J'ai une question à vous poser.



    Avec Fuxamine, ce sont des produits miniers de qualités. Des salariés avec de hauts salaires, bien équipés, et protégés. Les mines de Fuxamine sont modernes, et sécurisés, alors n'hésitez plus, et foncez chez Fuxamine !

    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Bonsoir Monsieur Vasseur, merci d'avoir accepté notre invitation. Vous avez donc créé un nouveau parti, l'Union de la Droite Républicaine, et vous venez de vous faire élire Président de ce parti lors du premier congrès. Vos premières impressions ?

    Nicolas Vasseur : Bonsoir tout d'abord. Je suis heureux de voir que de nombreux francovars nous ont rejoint très vite. Nous sommes aux alentours des 18 000 adhérents, pour un parti aussi jeune que le notre, c'est très prometteur. Mais, je ressens tout de même la responsabilité qui m'incombe de représenter notre famille politique aux yeux des francovars, et de représenter nos adhérents et militants.

    Jean-Michel Aphasie : Pouvez nous éclairer sur l'idéologie de l'UDR ?

    Nicolas Vasseur : L'UDR, comme son nom l'indique, est une union qui a vocation de rassembler toutes les idéologies de la droite républicaine. Nous comptons donc dans nos rangs des centristes, des partisans de la droite classique, des libéraux, des conservateurs et des identitaires. L’hégémonie est notre force. Alors certes, elle peut diviser, mais c'est mon rôle en tant que Président de l'UDR, de rassembler, de souder notre famille politique.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Vasseur, avez-vous des ambitions présidentielles ou gouvernementales ?

    Nicolas Vasseur : Je vous le dis avec la plus grand franchise, oui, j'aspire a présider la francovie, ou en premier temps participer à la gouvernance de notre nation.

    Jean-Michel Aphasie : Comment l'UDR va-t-elle choisir son candidat à la présidentielle qui approche ?

    Nicolas Vasseur : Nous allons organiser des primaires internes, et non ouvertes. Nous ne voulons pas de la mascarade qui a eu lieu au RDR.

    Jean-Michel Aphasie : Selon vous, l'UDR sera-t-elle un jour appelée à participer à une coalition gouvernementale ? Avec le RDR et Francovie Unie notamment ?

    Nicolas Vasseur : Je suis prêt à négocier, mais nous attendons tout de même un peu plus de sérieux, de professionnalisme et de compétence de la part du RDR. Mais vous savez, nous sommes encore loin d'être en position de faire des coalition.

    Jean-Michel Aphasie : Merci Monsieur Vasseur.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 24 Aoû - 22:07

    BANDE-ANNONCE

    Madame Léna Seborova, anciennement chef du Clan de Mézénas puis Secrétaire Nationale de Francovie Ecologie - Les Verts et actuelle propriétaire de Clic FM sera notre invitée lundi pour un interview exceptionnel.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 26 Aoû - 15:08

    Lise Carron : L'enquête sur la mort de Gerolf van Witland progresse mais progresse lentement et nous n'avons, hélas, guère plus d'informations pour l'instant. Terminons par une note plus légère. Personne n'a trouvé la réponse à notre jeu, il fallait répondre Daria Morgendorfer. Puisque personne n'a gagné, 10 R$ sont rajoutés à la cagnotte et désormais, celle-ci s'élève à 30 R$. Tout de suite, la météo.



    La météo vous est présentée par Fuxamine.


    Lise Carron : Les nuages se sont dissipés et la pluie a fait place au soleil. Les températures remontent et atteindront 28° dans la majeure partie du pays. Il est temps à présent de retrouver Jean-Michel Aphasie et son invité pour l'émission J'ai une question à vous poser. Jean-Michel reçoit aujourd'hui Léna Seborova.





    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM




    Jean-Michel Aphasie : Elle a été le chef du clan de Mézénas après ce que l'Histoire appelle désormais la Révolution de Soie, succédant ainsi à Georges Madrigan, elle a été aussi Secrétaire Nationale de FELV, mon invitée exceptionnelle, aujourd'hui, c'est Léna Seborova. Bonsoir, Madame Seborova.

    Léna Seborova : Bonsoir Monsieur Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Je tiens à préciser que cette émission a été enregistrée à votre domicile, pour des raisons qui sont faciles à comprendre. Madame Seborova, entrons tout de suite dans le vif du sujet. Que pensez-vous de la Francovie d'aujourd'hui ? Quel regard portez-vous sur elle ?

    Léna Seborova : Tout d'abord, je tiens à vous remercier de m'avoir proposé cet interview. Je porte sur le pays un regard relativement satisfait mais encore plein d'espoirs et même d'attentes. Tant de choses ont été négligées, le droit des minorités, le défi écologique, les injustices sociales.

    Jean-Michel Aphasie : Parlons écologie, justement. Pensez-vous que Philippe Bertaud soit un bon Secrétaire National pour votre parti ?

    Léna Seborova : Il l'est, assurément. C'est au cours d'un congrès qu'il a été élu à la tête du parti et il a su se montrer convaincant. Je le connais bien et je sais qu'en plus de cela, c'est un vrai battant et il défendra l'écologie avec la hargne d'un pitbull. Il ne faut surtout pas le sous-estimer.

    Jean-Michel Aphasie : L'écologie est-elle selon vous une priorité pour les autres partis ?

    Léna Seborova : C'est assez facile de répondre à cette question. Hélas, non, l'écologie est loin, très loin d'être une priorité pour les autres partis. Je vise en particulier le PPC et la FRP, actuellement au pouvoir. C'est vraiment une énorme déception. Mais j'ai toute confiance en Philippe Bertaud pour pointer du doigt les dangers qui menacent notre planète si l'écologie n'est pas considéré comme l'enjeu majeur des prochaines années.

    Jean-Michel Aphasie : Nous marquons une courte pause de réclames et nous revenons dans un très bref instant, nous parlerons dans la deuxième partie de cette émission des élections à venir. Nous revenons tout de suite.






    L'Energie est notre avenir, ElectroFux est notre avenir ! Des centrales nucléaires sécurisées, aux dernières normes,  éloignées des population. Pour vous éclairer, n'hésitez plus, choississez ElectroFux !




    Jean-Michel Aphasie
    : Nous voici de retour en compagnie de Madame Seborova. Parlons des prochaines échéances électorales. Y aura-t-il un candidat FELV à la présidentielle et a-t-il déjà été choisi ?

    Léna Seborova : Nous ne pouvons pas ne pas présenter un candidat à cette élection, c'est une certitude. Mais nous ne l'avons pas encore choisi. Cependant, je ne peux en dire plus, je ne suis plus Secrétaire Nationale et je ne...

    Jean-Michel Aphasie : Mais votre avis est important.

    Léna Seborova : Peut-être, vous avez raison. Mais je me considère comme une simple militante. Nous déciderons collectivement.

    Jean-Michel Aphasie : Pensez-vous que Stéphane Maurier sera candidat à sa propre succession ?

    Léna Seborova
    : Stéphane Maurier est un bon président, on sent qu'il a le désir de bien faire et il se dévoue à sa tâche. Je ne soutiens pas entièrement le Portalysme mais c'est tout de même une réforme majeure de notre pays. Par contre, je suis déconcertée quand je vois la situation financière des clans. Comment le gouvernement a-t-il ainsi pu négliger le versement des subventions ? Au-delà de cela, Stéphane Maurier a des qualités, qui sont avérées, c'est un homme de combat. Même si ces chances sont minces, il acceptera le défi et se présentera, il ne vit que pour ça. Je serais tentée de dire, il sera candidat même s'il a peu de chances de l'emporter ou plutôt, justement parce qu'il a peu de chances de l'emporter ! Juste pour prouver à tous qu'ils avaient tort.

    Jean-Michel Aphasie : Avez-vous lu le livre de Pierre Kikojiro ?

    Léna Seborova : Non, la lecture pour enfants, j'ai passé l'âge. Il aurait dû rajouter des images !

    Jean-Michel Aphasie
    : Soutenez-vous l'action de votre successeur, Emile Bogendorfer qui a, rappelons-le, annoncé qu'il ne donnerait pas les chiffres de la délinquance au Ministre de l'Intérieur ?

    Léna Seborova : Je soutiens entièrement Monsieur Bogendorfer. Sa décision n'a pas été une chose facile mais la situation l'exigeait. Il faut bien comprendre la charge qui est la nôtre, à nous Chefs de Clan ! On nous demande d'assurer le confort matériel de nos concitoyens en leur assurant nourriture et énergie, on doit financer nous-mêmes la lutte contre la délinquance. Par contre, c'est l'état centralisateur qui perçoit l'intégralité des impôts et des taxes ! C'est absurde !

    Jean-Michel Aphasie : Vous voudriez donc qu'une partie des impôts soient versés directement aux Clans ?

    Léna Seborova : C'est en effet une solution qui me parait envisageable. L'Etat ne peut pas s'en remettre aux Clans et se décharger de ses responsabilités sans leur donner les moyens financiers nécessaires ! Il y a clairement eu faillite de l'Etat, une faillite dans le sens où l'Etat a manqué à son devoir ! C'est inadmissible à notre époque ! Nous devons tout faire pour que cela ne se reproduise pas.

    Jean-Michel Aphasie : Certains évoquent déjà l'idée d'une candidature d'Emile Bogendorfer pour la prochaine présidentielle, encore plus d'ailleurs, après cette action d'éclat. Qu'en pensez-vous ?

    Léna Seborova : J'ai appris effectivement qu'un certains nombre de personnes s'étaient associées pour réclamer une candidature de Monsieur Bogendorfer. Je pense que c'est à lui qu'il faudrait poser la question.

    Jean-Michel Aphasie : Vous-même, seriez-vous favorable à cette candidature ?

    Léna Seborova : Monsieur Bogendorfer est un homme de grande valeur et il a été un Gouverneur de la BCF rigoureux et efficace, le meilleur jusqu'à présent. Il a été choisi pour être Chef de Clan et je sais que cette fonction lui tient à coeur. Même si ce n'est qu'une fonction honorifique, il occupera cette fonction avec la même rigueur et la même efficacité qu'il avait quand il était Gouverneur de la BCF.

    Jean-Michel Aphasie : Vous pensez donc qu'il ne souhaite pas se porter candidat ?

    Léna Seborova : Comme je l'ai dit la fonction de Chef de Clan lui tient à coeur.

    Jean-Michel Aphasie : Madame Seborova, c'est déjà la fin. J'ai été enchanté d'être accueilli chez vous. C'est un moment de radio que peu de personnes auront eu le plaisir de goûter, tant vos apparitions dans les médias sont rares. Mais le plaisir que j'ai eu à discuter avec vous n'en a été que plus grand.

    Léna Seborova : C'est un plaisir qui est partagé.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mar 27 Aoû - 11:07

    Lise Carron : Sans plus attendre, nous passons au résultat de notre jeu et je crois que nous avons un gagnant !


    Le jeu de l'été, avec Fux Industries


    Lise Carron : Pour annoncer le nom du gagnant, nous accueillons dans notre studio Monsieur Denis Olivès, directeur des programmes. Alors, gagnant ou gagnante, Monsieur Olivès ?

    Denis Olivès : Merci, Lise. Eh bien, il s'agit d'un gagnant ! Félicitations à Rémi. qui remporte la cagnotte qui était à 30 R$ !

    Lise Carron : Vous avez été très nombreux à jouer, chers auditeurs. Mais Rémi a donc été le plus rapide. La bonne réponse était Laurette Minnaud ! Nous continuons avec la suite de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 28 Aoû - 16:35

    Lise Carron : La discussion est lancée au Parlement, pour le nouveau code économique et la consommation des PNJ, voulus par le Président Maurier. Des nouvelles dispositions qui n'ont pas été toujours bien accueillies, certains à droite sont assez sceptiques. Interrogé par l'un de nos reporters, Ann-May Chartrin serait prête à soutenir cette initiative, mais préfère encore attendre avant de voir. Il ne fait aucun doute qu'un supplément d'information sera nécessaire de la part du gouvernement. Tout de suite, une page de publicité et on se retrouve pour notre page économie.


    L'Eclair protège les cieux francovars, le Rempart protège nos terres, A.A.F protège la Francovie ! Alors, servez la Francovie ! Avec A.A.F !

    Avec CHEMS, entreprise productrice d'énergie hydroélectrique, bénéficiez d'une économie de 200 R$. Pour 9 PE achetés 90 R$ l'unité, vous ne payez que 610 R$ au lieu de 810 R$ ! CHEMS, une entreprise propre et sans tache qui vous fait réaliser de précieuses économies sur l'achat de vos PE ! L'énergie est notre avenir! CHEMS la produit pour vous !
    Lise Carron : Retour dans nos studios pour parler économie. Avec nous, Franck Kerner, pour parler économie. Franck, il semblerait que les Francovars aient soudain découvert le goût du jeu !

    Franck Kerner : Oui, en effet, Lise, puisque en quelques jours, nous avons vu s'installer un casino et un hippodrome à Picabie ! Le jeu fait recette, le jeu attire et engrange de confortables recettes ! C'est un secteur porteur d'avenir et Mézénas l'a bien compris puisque l'entreprise La Loterie Mézénienne vient de voir le jour et propose son nouveau jeu, Le Nombre d'Or.

    Lise Carron : De quoi s'agit-il et peut-on gagner gros ?

    Franck Kerner : Il s'agit en fait d'un jeu à tirage, d'ailleurs, j'ai amené un ticket avec moi, dommage que nos auditeurs ne peuvent pas le voir. Vous cochez un nombre entre 1 et 70 et un numéro complémentaire entre 1 et 10 et c'est tout ! Un jeu à la portée de tous puisque la grille ne coûte que 5 R$. Le premier tirage aura lieu ce samedi, à 20h.

    Lise Carron : Les gains sont-ils importants ?

    Franck Kerner
    : Ils le seront, assurément ! Il y a plusieurs rangs. Le premier rang, c'est le Nombre d'Or, si vous avez coché le bon chiffre et le numéro complémentaire, Ensuite, le Nombre d'Argent, le bon chiffre sans le numéro complémentaire. Et pour finir, si vous avez uniquement coché le bon numéro complémentaire, votre mise est remboursée. Mais le plus important, c'est bien évidemment le Nombre d'Or et samedi prochain, première cagnotte exceptionnelle de 100 R$ ! Et là où les gains peuvent devenir très intéressants, c'est que si le Nombre d'Or n'est pas trouvé, la cagnotte grandira et grandira, de tirage en tirage ! Et cette cagnotte n'a pour l'instant pas été limitée !

    Lise Carron : Voilà qui promet de grands moments sur notre antenne, car la bonne nouvelle c'est que le tirage sera diffusé en direct et en exclusivité sur notre antenne ! Merci Franck ! Et donc, bonne chance à vous, car vous allez jouer, je suppose ?

    Franck Kerner : J'y cours dès que je sors de ce studio ! Je vous prends un ticket ?

    Lise Carron : Pourquoi pas, Franck ! Voilà, nous terminons ce journal ainsi. Tout de suite, nos programmes continuent. Bonne soirée à vous tous, sur Clic FM.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 29 Aoû - 15:17

    Lise Carron : Nous prenons l'antenne pour un flash spécial. Des hommes armés seraient actuellement retranchés dans la mairie de Trou-Paumé-les-Oies, sur le territoire de Rémipolis. Nous retrouvons tout de suite Franck Kerner. Franck, que s'est-il passé dans ce petit village pourtant si tranquille ?

    Franck Kerner
    : Eh bien, Lise, c'est vers le milieu de l'après-midi que plusieurs personnes, quatre ou cinq selon les témoins, sont arrivés à Trou-Paumé-les-Oies, armés de fusils d'assaut. Ils ont fait feu et ont blessé un certain nombre de personnes, tous ceux qui se trouvaient sur leur chemin. Puis, ils ont pénétré dans la mairie où ils sont retranchés. Ils ont sans doute pris le personnel en otage. Pour l'instant, on ignore tout de ces hommes, sont-ils de vulgaires malfrats ou des terroristes, les rumeurs les plus folles circulent.

    Lise Carron : Les autorités ont-elles réagi ? Sait-on si une action va être menée pour libérer les otages ?

    Franck Kerner
    : Pour l'instant, rien n'a filtré du Ministère de l'Intérieur ou de la Défense mais dans pareils cas, on imagine sans peine que la discrétion et le secret sont de mise. La Générale de Gendarmerie, Isabelle Dardieu-Lefesbure, spécialisée dans l'anti-terrorisme, pourrait se voir confier sa première mission dès aujourd'hui, moins d'une semaine après sa nomination.

    Lise Carron
    : Très bien, merci Franck et surtout, vous nous tenez au courant. Nous reprenons à présent le cours normal de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 30 Aoû - 12:48

    La Noé, une voiture 100% électrique, intérieur tout confort avec sièges en cuir et enceintes derniers cris. La Noé, la voiture idéale pour tous les citadins soucieux de préserver l'environnement, pour seulement 280... NON 250 R$ SEULEMENT !!! Alors, foncez et achetez la NOÉÉÉÉÉ !!!


    Le poste de télévision 300 DK, une magnifique télévision, très grande, très fine, Full HD et le lecteur blu-ray compris dans le lot. La télévision du futur est présente dans tous les magasins DK machines pour 130 R$ seulement !




    Cette édition spéciale vous est présentée par Fux Systems.

    Lise Carron
    : La prise d'otages est terminée à Trou-Paumé-les-Oies. Tout de suite, nous retrouvons Franck Kerner, toujours sur place. Franck, racontez-nous, comment les choses se sont passées ?

    Franck Kerner : L'assaut a été donnée en début d'après-midi, tout s'est passé très rapidement. Les choses ont été déclenchées par le meurtre d'une personne âgée, sur le point d'être libérée. Hélas, l'agresseur venait d'apprendre que l'un de ses complices venait de mourir à la suite de complication due à un coma diabétique et il a froidement assassiné l'otage. Madame Dardeau-Lefesbure a alors donné le signal pour l'assaut. Le terroriste a d'abord été abattu par un sniper puis une dizaine de gendarmes sont intervenus, lançant d'abord des fumigènes avant de pénétrer dans la mairie.

    Lise Carron : Y a-t-il eu des victimes collatérales ?

    Franck Kerner : Non, si ce n'est un troisième terroriste qui a été abattu par les forces de la gendarmerie, le quatrième et dernier ayant été interpellé. Quant aux gendarmes, seuls trois hommes ont été blessés sans gravité. Mais on a découvert 6 corps à l'intérieur, sans vie, dont celui du Maire. Ils ont perdu la vie lors de l'attaque de la mairie dans la journée d'hier, selon nos premières informations. Le calme est donc revenu dans cette charmante petite bourgade. Restent maintenant plusieurs questions : qui étaient ces hommes ? Pourquoi s'en sont-ils pris à la mairie de ce village ? Le terroriste interpellé pourra peut-être nous apporter les réponses à toutes ces questions.

    Lise Carron : Merci, Franck. Tout de suite, la suite de nos programmes. L'information, sur Clic FM, c'est vous qui la vivez, c'est nous qui en vivons. Une page de publicité.


    La femme : Bon, chéri, je pars faire les courses. Tu sais où j'ai mis le chéquier ?

    L'homme : Pas la peine ! Tiens, voilà 5 R$, ça devrait suffire.


    Samedi 31 août, la cagnotte du Nombre d'Or est à 100 R$ ! Montant à partager entre les gagnants du premier rang. Loterie Mézénienne, devenez scandaleusement riche !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 30 Aoû - 17:32

    BANDE-ANNONCE


    Emile Bogendorfer sera dimanche l'invité exceptionnel de l'émission J'ai une question à vous poser. A quelques jours du premier tour de la présidentielle, le Chef du Clan de Mézénas répondra aux questions de Jean-Michel Aphasie.

    Emile Bogendorfer sur Clic FM, dimanche, à 20h.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 31 Aoû - 17:10

    FLASH SPECIAL


    Lise Carron : Nous interrompons nos programmes pour un flash spécial. Madame Ann-May Chartrin, Secrétaire Nationale de Francovie Unie, fait en ce moment-même une déclaration depuis les locaux du parti. Franck Kerner est sur place. Tout de suite, nous écoutons Madame Chartrin..

    Ann-May Chartrin : ... parti démocratique et chacun peut y exprimer son point de vue librement. Mais nous ne pouvons accepter ce genre de discours et malgré les mises en garde répétées que nous lui avons adressées, Monsieur Lefesbure a continué d'avoir des propos qui n'ont pas leur place dans notre parti, des propos qui déshonorent leur auteur. Les commentaires sur les origines étrangères d'une partie de nos concitoyens mais surtout la nostalgie affirmée d'une période bien sombre de notre histoire ont provoqué notre indignation. Par le passé, il y a eu vis-à-vis de Monsieur Lefesbure une grande tolérance et c'est d'ailleurs une chose qui m'a souvent étonnée. Mais le temps de la tolérance est à présent terminé et Monsieur Lefesbure a donc été exclu de notre parti. Je vous remercie.

    Lise Carron
    : Franck, vous êtes sur place, pouvez-vous tenter d'interviewer Madame Chartrin ?

    Franck Kerner
    : Madame Chartrin, s'il vous plait... Madame Chartrin ! Non, Ann-May Chartrin ne fera aucun commentaire de plus.

    Lise Carron : Très bien, Franck et merci de nous avoir fait vivre ce moment en direct. Je vous rappelle donc l'information principale de cette fin de journée : Yves Lefesbure a été exclu de Francovie Unie. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions. Tout de suite, nous reprenons le cours de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 31 Aoû - 18:05

    Sophie Clapier, animatrice pour le Nombre d'Or : Il est à présent temps de découvrir la combinaison gagnante du Nombre d'Or. Et juste après, nous saurons s'il y a un grand gagnant en Francovie !


    Le tirage du Nombre d'Or vous est offert par la CHEMS

    Sophie Clapier : La combinaison gagnante est la suivante. Numéro principal, le 30. Numéro complémentaire, le 4. Voyons tout de suite si nous avons un gagnant... Hélas, non, personne n'a joué la bonne combinaison ! Mais nous avons tout de même quelqu'un qui avait coché le Nombre d'Argent ! Il habite à Rémipolis et il remporte ... 2 R$ ! Bravo à lui !


    Rapport :

    Nombre d'Or : 0

    Nombre d'Argent : 1 (remporte 2 R$)

    Remboursement : 1 (remporte 2 R$)


    Sophie Clapier : Samedi prochain, la cagnotte augmente et elle sera à 105 R$ ! Bonne soirée sur Clic FM !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 1 Sep - 16:38

    Avec Fuxamine, ce sont des produits miniers de qualités. Des salariés avec de hauts salaires, bien équipés, et protégés. Les mines de Fuxamine sont modernes, et sécurisés, alors n'hésitez plus, et foncez chez Fuxamine !
    La DK 102, superbe voiture hybride avec 5 places avec un large coffre. Roule à l'électricité en-dessous de 100 km/h et à l'essence au-dessus (pratique sur l'autoroute). Intérieur luxueux, parfait pour les citadins les plus fortunés ! Sans oublier son esthétique, ses lignes parfaites feront tomber de jalousie toutes les femmes du monde !



    Lise Carron : Retour à présent au titre principal de notre journal. La Francovie a peur. Aujourd'hui vers midi, deux attentats ont frappé le pays, à Micropolia et à Zaffrania, deux explosions presque simultanées. Très vite les secours sont arrivés sur place, afin de maitriser les incendies et de sortir les victimes des décombres. A Zaffrania, il y aurait 80 morts et aucun survivant. Le bilan est encore plus lourd à Micropolia, puisque l'on compterait une centaine de morts et une cinquantaine de blessés. Dans la capitale, Monsieur Vernouille, responsable de la sécurité à Micropolia, s'est rendu sur place et a fait cette déclaration.


    Franck Vernouille : Nos premières pensées vont bien entendu aux victimes et à leur famille. Les responsables de cette tragédie doivent être retrouvés et ils doivent être châtiés, avec la plus grande sévérité. Sans vouloir faire de polémique dans un moment pareil, tout ceci est la conséquence de la politique sécuritaire désastreuse du gouvernement. Mais nous n'allons pas attendre qu'il fasse enfin le nécessaire. La municipalité prendra les décisions qui s'imposent.
    Lise Carron : De tous les clans du pays, les réactions n'ont pas tardé d'arriver, tous exprimant la colère ou la tristesse. Des mesures ont été prises afin de renforcer la sécurité en attendant une action du gouvernement. Emile Bogendorfer, Chef du Clan de Mézénas, a fait part d'un communiqué, dans lequel il s'en prend vivement au gouvernement. Jusqu'à présent, aucune revendication ne nous est parvenue. Ce soir la Francovie pleure ses morts. A signaler deux autres faits divers, l'attaque d'une banque en Almara et le cambriolage de la plus grande bijouterie de Francovie à Micropolia. Nous n'avons pas plus de renseignement. Nous reviendrons sur toutes ces informations dans une prochaine édition. Tout de suite, nos programmes continuent.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 1 Sep - 18:41

    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Bonsoir à tous, invité exceptionnel de notre émission, ce soir, Emile Bogendorfer, Chef du Clan de Mézénas. Monsieur Bogendorfer, bonsoir.

    Emile Bogendorfer
    : Bonsoir, Monsieur Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie
    : L'actualité brûlante du jour m'amène à vous poser la première question. Quelle est votre réaction après les deux attentats qui ont frappé le pays aujourd'hui ?

    Emile Bogendorfer
    : Une grande douleur et une grande tristesse. Le pays a été touché, meurtri, dans sa chair. Ces actes ignobles ont été commis par des lâches et ils doivent être retrouvés et traduits en justice.

    Jean-Michel Aphasie
    : Jusqu'à présent, ces attentats n'ont pas été revendiqués. Pensez-vous que des cellules jallanistes en soient à l'origine ?

    Emile Bogendorfer : Il serait difficile de le dire. Cela fait sans doute partie des pistes explorées par la police et le gouvernement.

    Jean-Michel Aphasie : Vous avez eu récemment quelques démêlées avec le gouvernement, votre refus de lui faire part des chiffres de la délinquance a suscité une levée de boucliers.

    Emile Bogendorfer
    : Oui et j'en profite d'ailleurs pour remercier tous les autres chefs de clan qui m'ont soutenu dans cette affaire. Comme vous le savez, j'ai pris cette décision en réaction au fait que le gouvernement n'a pas versé les subventions ce mois-ci et cela a mis gravement en péril la situation financière des clans. J'avoue que je n'ai pas compris. C'est... stupéfiant ! Il y a tout de même suffisamment d'argent dans les caisses de l'Etat et le passage à un nouveau système économique - qui n'a d'ailleurs même pas encore été voté par le Parlement - n'explique pas à lui seul cette faute grave du gouvernement. C'est réellement incompréhensible et totalement illogique !

    Jean-Michel Aphasie
    : Depuis quelques temps, déjà, certaines voix se sont fait entendre, qui vous demandent d'être candidat à la présidentielle. Monsieur Bogendorfer, nos auditeurs vous écoutent et je vous pose la question. Serez-vous candidat à la prochaine présidentielle ?

    Emile Bogendorfer
    : Je vous avoue que j'y ai pensé. Il est vrai - et je dis ça en toute modestie - que ma candidature apporterait un nouveau souffle à notre démocratie car je ne suis pas un homme de parti et même, l'expression m'amuse beaucoup, je ne suis pas un homme de clan. Hélas, il m'aurait été très difficile de trouver une majorité pour la politique que j'aurais voulu mettre en place. Donc, j'ai le regret de vous annoncer que non, je ne serai pas candidat.

    Jean-Michel Aphasie
    : Vous allez voter, je suppose. Pouvez-vous nous dire pour qui ?

    Emile Bogendorfer : A titre personnel, je voterai pour Pierre Kikojiro.

    Jean-Michel Aphasie : Peut-on savoir ce qui a motivé ce choix ? Pourquoi soutenez-vous Monsieur Kikojiro ?

    Emile Bogendorfer
    : De tous les candidats, y compris le Président sortant, il est le plus capable, celui qui a le plus d'expérience. Et je suis d'accord sur bon nombre de ses idées.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Bogendorfer, c'est déjà fini. Un pronostic pour le prochain match de Mézénas ?

    Emile Bogendorfer : Ah ah ah, j'avoue que je ne m'y attendais pas ! Je dirais un petit 3-1 !

    Jean-Michel Aphasie : C'était Emile Bogendorfer, en direct sur Clic FM. Bonne soirée à tous nos auditeurs !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 1 Sep - 21:26

    Une petite faim ? Une grosse faim ? Seul ? En couple ? Avec des amis ? Venez comme vous voulez, quand vous voulez chez Kaullexo ! Nous avons des plats de fêtes à 170 R$, et des plats normaux pour 150 R$.

    Et si vous voulez piquer un roupillon après manger, pas de problème ! Tous les restaurants Kaullexo ont un hôtel à l'étage depuis peu, une suite milieu de gamme tout confort pour 150 R$ et une méga-suite très haut de gamme, disponible à Micropolia seulement, pour 300 R$ !
       
    Alors n'attendez plus, nous vous attendons !



    EMISSION SPECIALE - TERREUR EN FRANCOVIE


    Lise Carron : Bonsoir à toutes et à tous. Avec nous sur ce plateau pour parler des attentats à Micropolia et Zaffrania, nous recevons Michel Darousseau. Monsieur Darousseau, vous avez écrit le livre Terrorisme, fléau du XXIème siècle et vous êtes diplômé en psychologie comportementale et en botanique. Dites-le avec des fleurs, n'est-ce pas ? Voilà, voilà. Monsieur Darousseau, je vous poserai quelques questions juste après mais auparavant, chers auditeurs, je dois vous annoncer que la radio Clic FM a reçu un message enregistré des auteurs présumés de l'attentat, qui s'appellelnt eux même Quantum. Nous avons beaucoup hésité à le diffuser, nous ne savions pas si l'éthique nous autorisait à le faire. Mais nous avons finalement décidé que l'information primait avant tout et donc, voici l'enregistrement. Tendez l'oreille, le message n'est pas parfaitement audible.



    Ici Monsieur V. Je suis le chef d'un puissant groupe criminel armé, entraîné, qui poursuit un but bien précis en Francovie. Sachez que nous sommes basés partout, que nous sommes partout et que rien ne peut nous arrêter. Les attentats qui ont été commis a Micropolia et Zaffrania sont un avant-goût de ce qui arrivera si le pouvoir en place essaye de se dresser contre nous. Nous sommes puissamment secondés et nous ne ferons preuve d'aucune clémence, rappelez-vous que seule la chance miraculeuse a permis a certaines victimes de Micropolia de survivre !

    Lise Carron
    : Monsieur Darousseau, tout de suite, une réaction ?

    Michel Darousseau
    : Je pense que nous avons visiblement affaire à des personnes très dangereuses. Elles ne plaisantent pas. Leur but est avant tout criminel, ils sont d'ailleurs très probablement les auteurs des deux braquages qui ont eu lieu peu après, dans cette banque et dans cette fameuse bijouterie de Micropolia. Ils n'ont aucune revendication politique. C'est une nouvelle forme de terrorisme dont j'ai justement parlé dans mon livre.

    Lise Carron
    : Selon vous, ils sont donc tout à fait capable de récidiver si toutefois leurs plans sont contrariés ?

    Michel Darousseau
    : C'est certain ! Ils ont les moyens, ils sont très bien organisés, ce ne sont pas des amateurs et leur menace doit être prise au sérieux ! Je ne sais pas si vous imaginez la quantité d'explosifs qu'il a fallu pour faire sauter les trois immeubles de la capitale ! Et en plus, à proximité d'un ministère ! Cela démontre à l'évidence que...

    Lise Carron
    : Je vous arrête un instant, Monsieur Darousseau, car une info vient de nous parvenir à l'instant. Selon une source fiable, puisqu'il s'agit du Commissaire Svelt. Il semblerait que la base de ces terroristes ait été découverte au nord de Zaffrania. Je le répète, il s'agit d'une information tout à fait fiable. Monsieur Darousseau, un dernier commentaire ?

    Michel Darousseau
    : La découverte de cette base est une excellente nouvelle et à mon avis, cela pourrait leur porter un coup fatal si l'information se confirmait, bien que je me doute que ce groupe terroriste a probablement des ramifications dans tout le pays et peut-être même à l'international.

    Lise Carron : Merci, Monsieur Darousseau. Voilà, chers auditeurs, ce que nous pouvions dire après cette information, le groupe terroriste Quantum revendique les attentats et lance un avertissement au gouvernement. Mais leur base aurait semble-t-il déjà été repérée. Bonne fin de soirée avec les programmes de Clic. L'info, c'est vous qui la vivez, c'est nous qui en vivons. Une page de publicité.




    La femme : Chéri, ça fait longtemps que tu ne m'as pas invitée à dîner !

    L'homme : Attends, je regarde dans mes poches... Il me reste 5 R$. Caviar et champagne, ça te dit ?


    Samedi prochain, la cagnotte du Nombre d'Or est à 105 R$ ! Montant à partager entre les gagnants du premier rang. Loterie Mézénienne, devenez scandaleusement riche !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 2 Sep - 10:03

    Noé, une voiture 100% électrique, intérieur tout confort avec sièges en cuir et enceintes derniers cris. Noé, la voiture idéale pour tous les citadins soucieux de préserver leur environnement, pour seulement 280... NON 250 R$ SEULEMENT !!! Alors, foncez acheter une NOÉÉÉÉÉ !!!

    La femme : Chéri, on part où pour les prochaines vacances d'hiver ? Ça fait longtemps qu'on est pas allés chez maman !

    L'homme : Euh... Ta mère, eh bien... Attends, je regarde dans mes poches... Faire du ski sur la poudreuse grisâtre du Krassberg, au Krassland, ça te tente ?


    Tirage exceptionnel le vendredi 13 septembre avec une cagnotte de 1,000 R$ !! Montant à partager entre les gagnants du premier rang. Vendredi 13 septembre, c'est le tirage de la chance ! Loterie Mézénienne, devenez scandaleusement riche !



    BANDE-ANNONCE



    Jean-Michel Aphasie : Ce soir, à 19h, je recevrai Pierre Kikojiro. Quel est son programme pour la Francovie de demain ? Comment, quand, pourquoi et surtout, avec qui compte-t-il gouverner ? Pierre Kikojiro dans J'ai une question à vous poser, c'est ce soir, à 19h, et c'est seulement sur Clic FM !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 2 Sep - 17:17

    L'Eclair protège les cieux francovars, le Rempart protège nos terres, A.A.F protège la Francovie ! Alors, servez la Francovie ! Avec A.A.F !


    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM




    Jean-Michel Aphasie : Premier rendez-vous de cette campagne pour la Présidentielle, je reçois le candidat du RDR, Monsieur Kikojiro. Un interview que nous avons réalisé ce matin, l'emploi du temps de Monsieur Kikojiro ne lui permettant pas d'être présent dans nos studios ce soir. Nous allons revenir à la campagne proprement dite mais tout d'abord, une première question. Où en est l'enquête sur les attentats de Zaffronia ?

    Pierre Kikojiro : Je suis en communication permanente avec Mr Kold, qui a toute autorité sur le clan d'Almara, qui m'a annoncé que les équipes du GEG ont reçu carte blanche pour une intervention dont je ne dirai rien ici pour des raisons évidentes de sécurité et de confidentialité. L'opération sera diligentée par la Générale Dardieu-Lefesbure qui a fait preuve de sa compétence lors de la terrible prise d'otage de Trou-Paumé-Les-Oie.

    Jean-Michel Aphasie : La campagne pour la présidentielle à démarré aujourd'hui. Combien de meetings comptez-vous donner et où se dérouleront-ils ?

    Pierre Kikojiro : Trois meeting a Almara, Picabie et Micropolia sont prévus dans le cadre du premier tour. J'y exposerai mes idées, mon projet aux Francovars avec l'esprit Républicain qui sied a un débat publique apaisé et constructif pour notre pays. C'est ainsi que je vois mon rôle de candidat a la Présidence de la République.

    Jean-Michel Aphasie : Quelles sont les grandes lignes de votre programme ?

    Pierre Kikojiro : J'ai souhaité un programme court, réalisable en un seul mandat, une politique qui réhabilitera le travail, simplifiera l'économie, fera de la sécurité un priorité absolu, ce sera le thème de mon premier meeting a Almara, je veux réformer la Francovie sens la compliquée, donner un rôle a chacun, un rôle d'importance a toutes les bonnes volontés qui aspirent a faire quelque-chose de bien pour leur pays.

    Jean-Michel Aphasie : Pensez-vous trouver obtenir une majorité lors de la législative afin de mettre votre politique en place ?

    Pierre Kikojiro : Je l'espère car la cohabitation mettrait un frein d'arrêt définitif a mon projet. Quel que soit le résultat de la Droite à la législative j'envisage d'ores et déjà la formation d'un Gouvernement d'union nationale. En effet, il y a des talents partout et pas seulement a Droite, et donc je ne serais pas un Président qui se privera des compétences de femmes et d'hommes sous prétexte qu'ils ne sont pas de ma famille politique. Cela dit j'espère une victoire de la Droite affin de légitimer l'action du Gouvernement et du futur Premier Ministre.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Kikojiro est l'invité de Clic FM. Nous marquons une courte pause et on se retrouve juste après. A tout de suite.



    La 300 DK, une magnifique télévision, très grande, très fine, Full HD et lecteur blu-ray inclus dans le prix. La télévision du futur est présente dans tous les magasins DK machines pour 130 R$ seulement !
    La Loterie Mézénienne vous propose un tirage exceptionnel le vendredi 13 septembre avec une cagnotte de 1,000 R$ !! Montant à partager entre les gagnants du premier rang. Vendredi 13 septembre, c'est le tirage de la chance ! Loterie Mézénienne, devenez scandaleusement riche !

    Jean-Michel Aphasie : Retour dans nos studios, avec Pierre Kikojiro. Monsieur Kikojiro, Francovie Unie n'a pas pu présenter de candidat pour cette élection. Cela sera-t-il un avantage pour vous ou un inconvénient ?

    Pierre Kikojiro : Je déplore qu'un grand parti comme Francovie Unie n'ai pas pu présenter de candidat a cette élection, mais ce choix leur appartient. Est-ce que cela est un avantage...peut-être, si je sais parler aux électeurs de Francovie Unie, avec qui nous avons déjà travaillé et avec qui nous partageons des points communs, peut-être que cela en sera un. Mais je ne sous-estime pas l'UDR qui, eux aussi, partagent des points commun avec Francovie Unie, ce sera a moi de savoir leur parler.

    Jean-Michel Aphasie : Emile Bogendorfer a dit qu'il voterait pour vous à titre personnel, disant à votre propos, je le cite, "il est le plus capable, celui qui a le plus d'expérience. Et je suis d'accord sur bon nombre de ses idées". Une réaction ?

    Pierre Kikojiro : Le soutient de Mr Bogendorfer me fait plaisir, lui-même fut un très compétent Gouverneur de la BCF. Le choix de son vote lui appartient, je n'ai pas d'autres commentaires a ajouter.

    Jean-Michel Aphasie : Prévoyez-vous de réformer la Francovie, ses institutions, par exemple, ou dans un tout autre domaine ? Y a-t-il un grand projet qui vous tient à coeur et que vous comptez mettre en oeuvre au cours de votre mandat ?

    Pierre Kikojiro : Un projet me tient a coeur, un projet qui renforcera la diplômatie dans notre pays. Vous avez vu aux dernières législatives que la flemmingite a empêché beaucoup de partis de présenter une liste a l'élection ce qui fait que nous ne sommes que quatre, le PPC, FRP, RDR et le PNIP, et encore FRP n'est pas actif et le PNIP n'a que très peu de députés on est quasiment que deux, au Parlement, j'entends donc réformer la Constitution en instaurant un nouvel article stipulant que si pour une raison x ou y, autre que le refus tout simple de présenter une liste, un parti est empêché de se présenter a l'élection législative, trois de ces députés soient tout de même autorisés a siéger au Parlement affin que tous les partis politiques soient toujours représenter, car les Députés sont la représentation du peuple et il m'est impensable qu'une parti du peuple n'ai pas droit a être représenté a cause d'une maladie ou d'un accident quelconque. Seul le refus d'un pari de présenter une liste de son plain gré pourrais l'en empêcher mais a ce moment là ce serais l'affaire dudit parti.

    Jean-Michel Aphasie : Que pensez-vous de la naissance de l'UDR ? Nicolas Vasseur, le candidat pour ce parti, est-il pour vous un allié avec qui travailler ou un adversaire à abattre ?

    Pierre Kikojiro : L'UDR montre que les idées et les valeurs de Droite sont partagés par un grand nombre de personnes et d'électeurs. D'un coté cela peut être problématique a cause d'un éventuel éparpillement des voix entre le RDR, FRU et l'UDR mais cela peut constituer un grand avantage si nous savons travailler ensemble.

    Jean-Michel Aphasie : Certains milieux, surtout venant de la gauche, estiment que les candidats à la présidentielle devraient avoir l'obligation de dévoiler leur patrimoine. Je ne vous demande pas de le faire dès aujourd'hui (rires) mais soutenez-vous une telle idée ?

    Pierre Kikojiro : Pourquoi pas? Après tout si cela renforce le caractère démocratique de l'élection allons-y. mais ci cela dois servir a pointer du doigt un tel ou un tel parce qu'il sera plus pou moins fortuné, alors cela ne servira a rien, cela n'élèvera pas le débat démocratique.

    Jean-Michel Aphasie : La question que je poserai à tous les candidats que je pourrai éventuellement interroger à cette antenne : pourquoi les francovars devraient voter pour vous plutôt que pour un autre ?

    Pierre Kikojiro : Parce que j'ai un projet pour la Francovie, un projet de modernité et de rassemblement, de simplification du pays et surtout un projet qui concerne tout le monde et c'est un projet qui réhabilitera définitivement le Travail, le Mérite, le Respect, l'Autorité, la Responsabilité et l'importance de l'Etat! Quel que soit le choix des Francovars, ce sera le bon.

    Jean-Michel Aphasie : Pierre Kikojiro, candidat à la Présidence de la République était notre invité. Lise, c'est à vous pour le débat du lundi soir.


    Lise Carron : Merci Jean-Michel ! Bonsoir à toutes et à tous, vous écoutez Clic FM et dans quelques instants, nous parlerons d'un sujet qui touche tous les Francovars. Les vacances se terminent pour bon nombre d'entre nous, c'est la rentrée, la crise de flémingite est totalement terminée. Comment reprendre le rythme sereinement ? C'est le sujet de notre débat de ce soir, après quelques publicités.



    La DK 102, une superbe voiture hybride avec 5 places, un large coffre. La DK 102 roule à l'électricité en dessous de 100 km/h et à l'essence au dessus (pratique sur l'autoroute). Intérieur luxueux, parfait pour les citadins les plus fortunés ! Sans oublier son esthétique, ses lignes parfaites feront tomber de jalousie toutes les femmes du monde !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mar 3 Sep - 14:10

    Lise Carron : Je vous rappelle donc le titre principal de cette édition. Le GEG a pris d'assaut le repaire de l'organisation Quantum, il y aurait eu de nombreuses victimes tant du côté des hommes du GEG que chez les terroristes, mais nous n'en savons pas plus pour l'instant. Tout de suite après la publicité, Jean-Michel Aphasie reçoit Nicolas Vasseur, candidat de l'UDR à la présidentielle.


    Une petite faim ? Une grosse faim ? Seul ? En couple ? Avec des amis ? Venez comme vous voulez, quand vous voulez chez Kaullexo ! Nous avons des plats de fêtes à 170 R$, et des plats normaux pour 150 R$. Et si vous voulez piquer un roupillon après manger, pas de problème ! Tous les restaurants Kaullexo ont un hôtel à l'étage depuis peu, une suite milieu de gamme tout confort pour 150 R$ et une méga-suite très haut de gamme, disponible à Micropolia seulement, pour 300 R$ ! Alors n'attendez plus, nous vous attendons !



    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM




    Jean-Michel Aphasie : Charismatique, jeune, impertinent, il dérange, il bouscule, pour beaucoup, il est le trublion de la droite. Notre invité d'aujourd'hui est Nicolas Vasseur, candidat de l'UDR à la présidentielle. Nicolas Vasseur, bonsoir.

    Nicolas Vasseur : Bonsoir, Monsieur Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Vous êtes pour beaucoup de nos concitoyens un inconnu. Dites-nous, Nicolas Vasseur; qui êtes-vous ? Quel a été votre parcours jusqu'à présent ?

    Nicolas Vasseur : J'ai, depuis mon enfance, la fierté indicible, d’appartenir à une belle, à une grande, à une vielle nation la Francovie. Depuis mon plus jeune âge, j'ai l'envie d'agir, de faire bouger les choses. Je voulais aider mon pays, et les francovars. J'ai eu un parcours scolaire au Lycée et Collège tout à fait banal. J'étais un assez bon élève mais très réservé. Je manquais de confiance en moi. Puis, j'ai décidé de faire des études à l'Institut politique de Micropolia, et c'est là où j'ai pris véritablement confiance en moi, en mes idées et en mes convictions. J'ai été d'abord, un militant comme les autres, du RDR. Oui, du RDR (rires). Je soutenais Daniel Morgan et Raphaël Vinago. Je n'ai jamais préféré Pierre Kikojiro aux autres leaders. Puis, j'ai été outré, choqué par le RDR. Pierre Kikojiro a un changement radical, en proposant son Union nationale. Cela qu'à des buts politiciens. Et je ne supporte pas l'hypocrisie dont il fait encore preuve. D'où mon idée de l'UDR, et beaucoup m'ont rejoint, ayant le même sentiment que moi. Voilà pourquoi je suis là aujourd'hui (rires)

    Jean-Michel Aphasie : Vous êtes le plus jeune candidat, cela n'est-il pas un inconvénient pour vous ?

    Nicolas Vasseur : Non, je pense même que cela peut être un avantage. Nous en avons marre de voir toujours les même têtes de disputer le pouvoir. Stéphane Maurier est candidat à toutes les présidentielles depuis la IIIe République, et Pierre Kikojiro a tenté depuis 8 mois de se présenter. Il est temps que nous changions. Alors oui, Pierre Kikojiro me traite de puceau politique. Encore une fois, il n'a pas le courage de le dire clairement. Mais cela me passe au dessus de la tête.

    Jean-Michel Aphasie : Vous avez vivement critiqué Stéphane Maurier. Mais vous n'avez pas été tendre avec Pierre Kikojiro. Qui est votre adversaire ?

    Nicolas Vasseur : Mon adversaire, c'est la manipulation, l’incompétence et l'hypocrisie.

    Jean-Michel Aphasie : Concernant ces attaques contre Pierre Kikojiro, ne risquez-vous pas de braquer les électeurs de droite ? Est-ce une bonne stratégie selon vous ?

    Nicolas Vasseur : Cela est bien plus qu'une stratégie, c'est une conviction. Je pense comme beaucoup de nos concitoyens, que Pierre Kikojiro a raté sa chance. Tant pis pour lui, il ne doit pas essayé à tout prit d'avoir le pouvoir. Derrière ses beaux discours de rassemblement se cachent une manipulation. Et moi, je ne cherche pas à manipuler l'électorat de droite, je leur dis juste ce que je pense, et je porte la voix de nombreux de nos compatriotes. Cela à vocation à les faire réfléchir, pas à les manipuler.

    Jean-Michel Aphasie : On marque une courte pause de publicités et on se retrouve tout de suite après.



    L'Energie est notre avenir, ElectroFux est notre avenir ! Des centrales nucléaires sécurisées, aux dernières normes, éloignées des population. Pour vous éclairer, n'hésitez plus, choississez ElectroFux !


    Jean-Michel Aphasie : Retour dans nos studios, nous recevons Nicolas Vasseur, candidat de l'UDR. Quelle serait votre première mesure symbolique, une fois élu, si toutefois l'Assemblée Nationale vous était acquise ?

    Nicolas Vasseur : Si je suis élu, je proposerai deux grande réformes. Une sur le travail et l'emploi, et l'autre sur la sécurité et la Justice. La première regroupera un calcul du chômage, différent de celui de la délinquance. La création des syndicats, d'agence nationale pour l'emploi et de centre de formation. L'autre consistera à ajouter la population carcérale lors des rapports de la délinquance, l'achat par l'Etat de matériel policier qui auront une influence sur la délinquance, la création d'une brigade de sécurité informatique et, comme l'avais promit Stéphane Maurier, une loi sur le déroulement des procès.

    Jean-Michel Aphasie : Vous dites, je vous cite, "Nous ne voulons pas d'une petite ambition ! Nous voulons de grands projets pour un grand pays !" Quel projet, au singulier ou au pluriel, avez-vous pour la pays ?

    Nicolas Vasseur : J'ai pour objectif de moderniser notre pays, de lancer les grandes réformes dont il a besoin. Les réformes que je viens de vous annoncer, font parti de cette modernisation. Un renouveau de l'immigration, on a pu voir que l'immigration posait problème actuellement. Il nous faut changer cela, et avoir enfin une législation sur l'immigration claire et appliquée, avec le Brevet Citoyen que tout le monde promet depuis longtemps, mais que personne n'a appliqué. Que l’École soit remise au centre de la société, avec de nouveaux projets ambitieux pour notre jeunesse, et donc notre avenir. Je veux relancer notre économie, qui a du mal à démarrer avec le Porthalysme.

    Jean-Michel Aphasie : Vous dites : "on a pu voir que l'immigration posait problème actuellement". Vous comptez attirer les voix de personnes telles que Yves Lefesbure en parlant ainsi ?

    Nicolas Vasseur : Non, loin de là. Ce n'est pas l'immigration à proprement parler le problème, c'est là façon, très floue et ambigu, dont on accueille les étrangers. Ils sont à chaque fois dans le doute, de savoir si ils peuvent avoir leurs droits civiques par exemple. Le Brevet Citoyen simplifierai cela, et ce dans l’intérêt de tous.

    Jean-Michel Aphasie : Certains estiment que les candidats à la présidentielle devraient dévoiler leur patrimoine. Qu'en pensez-vous ?[/b]

    Nicolas Vasseur : Je trouve cette idée inutile. On ne juge pas la qualité d'un candidat et son programme en fonction de sa richesse personnelle.

    Jean-Michel Aphasie : Un parti sera absent de ces élections, Francovie Unie. Que diriez-vous aux électeurs de ce parti pour les convaincre de voter pour vous ?

    Nicolas Vasseur : Les électeurs de Francovie Unie, se sont démarqués à plusieurs reprises du RDR. Je pense que eux aussi, il veulent un véritable changement.

    Jean-Michel Aphasie : Vous espérez 20%, mais que ferez-vous si votre score est bien inférieur, mettons, si vous n'atteignez pas 10% ?

    Nicolas Vasseur : Si je n’atteins pas 10%, alors je me retirerai de la politique, car cela voudra dire que mes idées ne convainquent pas les francovars, et je ne chercherai donc pas à, à tout prix, revenir pour prendre le pouvoir.

    Jean-Michel Aphasie : Enfin, dernière question, que je poserai à tous ceux qui passeront dans ces studios au cours de la campagne : Pourquoi les francovars devraient-ils voter pour vous plutôt que pour un autre ?

    Nicolas Vasseur : Parce que la Francovie à besoin de changement. Elle à besoin de projets ambitieux. Elle a besoin de sincérité, d’efficacité et de compétence.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 4 Sep - 13:24

    FLASH SPECIAL


    Lise Carron : Nous prenons l'antenne pour une information qui vient de nous parvenir à l'instant. Nous apprenons le décès de Laurette Minnaud. Madame Minnaud circulait à pieds dans les rues de Microplia quand un chauffard l'a percutée. Le conducteur du véhicule, en état d'ébriété, a immédiatement été interpellé. Madame Minnaud a été tuée sur le coup. Nous reviendrons sur cette information dans nos prochaines éditions.

    Contenu sponsorisé

    Re: Radio Clic FM

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 16:20