La plus grande des micronations !


    Radio Clic FM

    Partagez
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 5 Sep - 6:13

    L'Energie est notre avenir, ElectroFux est notre avenir ! Des centrales nucléaires sécurisées, aux dernières normes, éloignées des population. Pour vous éclairer, n'hésitez plus, choississez ElectroFux !


    BANDE-ANNONCE


    Jean-Michel Aphasie : Vendredi en début de soirée, je vous donne rendez-vous pour l'émission J'ai une question à vous poser ! Quelques jours après son éviction de Francovie Unie, Yves Lefesbure sera mon invité. Le sulfureux Mézénien peut-il rebondir ? Va-t-il définitivement abandonner la politique ou bien cela l'intéresse-t-il toujours autant ? Que pense-t-il des candidats à la Présidentielle ? Je lui poserai ces questions et bien d'autres, Vendredi soir, Yves Lefesbure sera mon invité, en direct sur Clic FM..
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 6 Sep - 15:32

    Lise Carron : Le procès du chauffard ivre qui a causé la mort de Laurette Minnaud devrait avoir lieu dans les tous prochains jours. On se quitte avec le nouveau rendez-vous économique de Clic FM. Dites-moi, Franck, les nouvelles sont-elles bonnes à la Bourse de Micropolia ?


    La Bourse vous est proposée en partenariat avec Fux Industries.
    Franck Kerner : Eh bien, Lise, la Bourse en cette fin de semaine est plutôt stable pour la plupart des entreprises Francovares, des baisses et des hausses très faibles, entre 1 et 6 R$. Par contre, les 4 grands groupes Francovars connaissent une activité assez inhabituelle. Francovex prend 22,08% à 188 R$, le groupe semble ne pas s'affoler après les rumeurs venues de Picabie. Kold Industries bondit de 76,74% en passant de 43 à 76 R$, le démantèlement de l'organisation Quantum au nord d'Almara a vraisemblablement rassuré les investisseurs. Signalons enfin la hausse spectaculaire de Fux Industries dont le prix a été multiplié par 7, passant de 10 à 70 R$. Une flambée qui s'explique par les rumeurs d'achat d'une partie des entreprises Mézéniennes par le conglomérat Fuxéen. Seule baisse à signaler, De Kaulle Innovations qui perd 7,48%, passant de 107 à 99 R$.

    Lise Carron : Tout de suite, la météo.


    La météo, avec Fuxamine.
    Lise Carron : Ça devait finir par arriver, le temps se dégrade sur la Francovie. Après plusieurs jours de soleil, une vague de pluie traverse le pays et les températures chuteront ce week-end, nous perdrons en moyenne 8° sur tout le territoire pour des températures de 18 à 22°. Tout de suite, le rendez-vous politique sur Clic FM. Jean-Michel Aphasie reçoit Yves Lefesbure.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 6 Sep - 16:25

    La DK 102, une superbe voiture hybride avec 5 places, un large coffre. La DK 102 roule à l'électricité en dessous de 100 km/h et à l'essence au dessus (pratique sur l'autoroute). Intérieur luxueux, parfait pour les citadins les plus fortunés ! Sans oublier son esthétique, ses lignes parfaites feront tomber de jalousie toutes les femmes du monde !
    Samedi 7 septembre, 205 R$ minimum à gagner au Nombre d'Or. Montant à partager entre les gagnants du premier rang. Loterie Mézénienne, devenez scandaleusement riche !

    Et n'oubliez pas : tirage exceptionnel le vendredi 13 septembre avec une cagnotte minimum de 1,000 R$ !! Montant à partager entre les gagnants du 1er rang.



    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Madame, mademoiselle, Monsieur, bonsoir. Alors que la campagne est lancée pour la Présidentielle, Francovie Unie connait la crise la plus grave de son histoire. Difficultés financières, rumeurs de défection d'une partie de ses membres les plus influents et puis, dernièrement, exclusion d'Yves Lefesbure. Il est mon invité, ce soir. Monsieur Lefesbure, bonsoir.

    Yves Lefesbure : Bonsoir, Jean-Michel Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Que se passe-t-il donc à Francovie Unie ?

    Yves Lefesbure : Eh bien, écoutez, je pense que je ne suis pas le mieux placé pour en parler puisque grâce à Mademoiselle Chartrin, je n'en fais plus partie. Mais j'ai cependant mon avis sur la question, si vous me permettez de le donner.

    Jean-Michel Aphasie : Vous êtes là pour ça.

    Yves Lefesbure : Francovie Unie est doucement en train de disparaitre. La seule qui ait été capable de vraiment tenir ce parti, c'était sa toute première Secrétaire Nationale, Rebecca Langlette. Il n'est d'ailleurs pas étonnant que ce soit elle qui ait réalisé le meilleur score du parti à une Présidentielle. Une fois qu'elle a quitté le parti, il est devenu, petit à petit, ce qu'il est aujourd'hui. Un parti sans âme, sans ambitions. Une coquille vide.

    Jean-Michel Aphasie : A qui la faute ?

    Yves Lefesbure : C'est un parti avec des courants très variés, qui vont de l'humanisme béât et fleur bleue de Monsieur Chartrin, père, au radicalisme supposé que j'incarnais, jusqu'à il y a encore peu de temps.

    Jean-Michel Aphasie : Vous niez être un radicaliste, donc ?

    Yves Lefesbure : Oui, aujourd'hui, dire la vérité aux Francovars, les alerter sur les dangers qui guettent ce pays, c'est être radical, c'est le discours des bien pensants.

    Jean-Michel Aphasie : On sent quand même une amertume. Vous en voulez à Mademoiselle Chartrin ?

    Yves Lefesbure : Je lui en veux surtout d'avoir laissé les choses se désagréger sans agir. Nous aurions dû recourir à une grande campagne de collecte de dons, pour relancer le parti. Résultat, aujourd'hui, nous... pardon, ils n'ont même pas pu présenter un candidat à la Présidentielle et je ne vous parle pas de la législative.

    Jean-Michel Aphasie : On marque une courte pause et on revient pour poursuivre la conversation avec Yves Lefesbure.



    La Noé, une voiture 100% électrique, intérieur tout confort avec sièges en cuir et enceintes derniers cris. La Noé, la voiture idéale pour tous les citadins soucieux de préserver l'environnement, pour seulement 280... NON 250 R$ SEULEMENT !!! Alors, foncez et achetez la NOÉÉÉÉÉ !!!
    Le poste de télévision 300 DK, une magnifique télévision, très grande, très fine, Full HD et le lecteur blu-ray compris dans le lot. La télévision du futur est présente dans tous les magasins DK machines pour 130 R$ seulement !

    Jean-Michel Aphasie : Retour dans les studios de Clic FM, Yves Lefesbure est notre invité. Quelles sont ces dangers dont vous avez parlé tout à l'heure et qui guettent le pays, selon vous ?

    Yves Lefesbure : La perte des valeurs, la perte des repères, la hausse de la criminalité et l'insécurité galopante. Les attentats d'Almara en sont une démonstration flagrante ! On ne peut même plus aller s'acheter une pizza sans être victime d'une bombe, d'un coup de feu, ou d'un chauffard ivre.

    Jean-Michel Aphasie : Vous auriez des solutions à proposer ?

    Yves Lefesbure : Bien sûr. Tout d'abord, rétablir la peine de mort. Ensuite, protéger nos frontières. Mais je ne vous parle que de l'essentiel.

    Jean-Michel Aphasie : On dit que vous êtes un nostalgique de Jallan. Que répondez-vous à cela ?

    Yves Lefesbure : Eh bien, vous avouerez tout de même que l'on vivait bien mieux de temps de Jallan ! Les rues étaient sûres, les criminels étaient en prison, où certains attendaient leur pendaison ! Tout le monde avait du travail et mangeait à sa faim. Oui, c'est une époque que je regrette.

    Jean-Michel Aphasie : Mais le régime a tout de même fait disparaitre des centaines de personnes, des exécutions sommaires ont eu lieu.

    Yves Lefesbure : C'est un point de détail de l'histoire de cette période.

    Jean-Michel Aphasie : Pardon ?

    Yves Lefesbure : Tout ce dont vous me parlez, et qui n'est pas tout à fait prouvé, d'ailleurs, tout ceci est un détail comparé à ce que le Jallanisme a apporté à notre pays.

    Jean-Michel Aphasie : Très bien. Je vous laisse le crédit de cette affirmation. Que pensez-vous des candidats en présence, à cette Présidentielle ?

    Yves Lefesbure : Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Vasseur et Kikojiro font semblant de se tirer dans les pattes mais les Francovars ne sont pas naïfs, dans deux ou trois semaines, ils siègeront tous les deux côte à côte, l'un Président, l'autre au Gouvernement et leurs petits amis du RDR et de l'UDR voteront ensemble les mêmes lois, rejoints la plupart du temps par les rigolos du PPC. C'est une belle comédie qu'ils sont en train de nous jouer. Mais bientôt, le peuple finira par se lasser et ces messieurs en feront l'amère expérience.

    Jean-Michel Aphasie : Qu'allez-vous faire à présent ?

    Yves Lefesbure : Je vais prendre du recul, peut-être me lancer dans les affaires. Je ne sais pas encore.

    Jean-Michel Aphasie : La politique, c'est fini pour vous ?

    Yves Lefesbure : Pour l'instant, oui.

    Jean-Michel Aphasie : Yves Lefesbure était notre invité ce soir ! Une bonne soirée avec la suite de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 7 Sep - 18:14

    Sophie Clapier, animatrice pour le Nombre d'Or : Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue pour le tirage du Nombre d'Or.



    Le tirage du Nombre d'Or vous est offert par De Kaulle Innovations,
    le groupe qui construit chaque jour un monde meilleur !

    Sophie Clapier : La combinaison gagnante est la suivante. Numéro principal, le 27. Numéro complémentaire, le 1. Voyons tout de suite si nous avons un gagnant... Hélas, non, personne n'a joué la bonne combinaison ! Samedi prochain, la cagnotte atteindra donc un minimum de 205 R$ ! Somme à répartir entre les gagnants du 1er rang. Et n'oubliez pas, vendredi 13, tirage de la Chance, avec une cagnotte à 1,000 R$ minimum pour le 1er rang ! Bonne soirée sur Clic FM !


    Rapport :

    Nombre d'Or : 0

    Nombre d'Argent : 0

    Remboursement : 1 (remporte 2 R$)
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 8 Sep - 18:05

    Soirée spéciale - Premier tour Présidentielle Septembre 2013


    Lise Carron : Madame, mademoiselle, monsieur bonsoir. Bonsoir Franck.

    Franck Kerner : Bonsoir Lise.

    Lise Carron : La Francovie a voté aujourd'hui. Les bureaux de vote ont déjà fermé et dans quelques minutes nous connaitrons qui sont les deux candidats qualifiés pour le second tour. Mais un chiffre que nous pouvons vous donner dès à présent, c'est le taux de participation.

    Franck Kerner : Oui, Lise. La participation pour ce premier tour est de 57,14%. Un taux de participation relativement faible pour une présidentielle. A noter que c'est à Picabie, Comtat-Francovin et Châtillon-Vernier que le taux d'abstention est le plus fort. Cela aura-t-il des conséquences sur les votes ? Nous le saurons bientôt.

    Lise Carron : On se retrouve pour les résultats après une courte page de publicités.



    L'Energie est notre avenir, ElectroFux est notre avenir ! Des centrales nucléaires sécurisées, aux
    dernières normes, éloignées des population. Pour vous éclairer, n'hésitez plus, choississez ElectroFux !


    Lise Carron : Retour sur notre plateau. Le Président de la Cour Suprême vient de sortir, il s'approche des micros. Nous l'écoutons.


    Jean-François Douvrier, Président de la Cour Suprême :

    Après avoir calculé les résultats du premier tour de l'élection présidentielle, la Cour Suprême est apte à annoncer les résultats, les voici :

    Nicolas Vasseur : 43,28%
    Pierre Kikojiro : 29,23%
    Stéphane Maurier : 21,30%
    Henri Picaban : 6,19%


    Franck Kerner : Double grosse surprise, c'est Nicolas Vasseur qui arrive en tête et Stéphane Maurier est absent du second tour ! C'est une contre-performance du Président sortant !

    Lise Carron
    : Nicolas Vasseur a surtout su profiter d'une érosion de la gauche dans ce pays et de son unique représentant, le Président sortant Stéphane Maurier, une érosion sans doute due à l'usure du pouvoir. Est-ce la fin de la carrière politique de Stéphane Maurier ? L'avenir nous le dira. Il a tout de même été Président pendant 3 mandats, dont deux à la suite. Un record qui sera difficile à battre. C'est tout pour ce soir, chers auditeurs. Je vous rappelle donc les résultats du premier tour de cette Présidentielle : Nicolas Vasseur arrive en tête du premier tour avec 43,28% des voix, suivi de Pierre Kikojiro, 29,23%. La gauche est absente du second tour. Bonne soirée avec les programmes de Clic FM.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 13 Sep - 17:08

    Lise Carron : Tout de suite il est l'heure de retrouver Jean-Michel Aphasie pour son émission J'ai une question à vous poser.


    Le poste de télévision 300 DK, une magnifique télévision, très grande, très fine, Full HD et le lecteur blu-ray compris dans le lot. La télévision du futur est présente dans tous les magasins DK machines pour 130 R$ seulement !


    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Bonsoir à tous. Dimanche dernier, Nicolas Vasseur arrivait de façon surprenante en tête du premier tour de la Présidentielle. Son adversaire, Pierre Kikojiro, veut encore y croire et il a peut-être raison car à deux jours de l'élection, les sondages donnent un écart très serré entre les deux canidats. Mon invité, ce soir, c'est Pierre Kikojiro. Bonsoir, Monsieur Kikojiro. Dans quel état d'esprit êtes-vous deux jours avant le vote ?

    Pierre Kikojiro : Bonsoir Monsieur Aphasie. Ecoutez, je suis serein. Les Francovars vont se prononcer et leur choix du prochain Président de la République leur appartient. J'ai passé cette longue campagne a expliquer mon projet, je pense qu'ils ont en main toutes les données pour voter en leur âmes et conscience pour le candidat qui leur ira le mieux, qui a leurs yeux fera un bon Président de la République a compter du 15 Septembre.

    Jean-Michel Aphasie : Comment expliquez-vous le fait que Stéphane Maurier soit absent du second tour ? Auriez-vous préféré l'affronter plutôt que le jeune Vasseur ?

    Pierre Kikojiro : Je n'ai pas honte de dire que Stéphane Maurier est un homme d’expérience, tout comme moi, mais que son dernier mandat, si il a contenue de bonnes mesures que l’opposition a soutenu, a été incomplet et que beaucoup de promesses n'ont pas été tenue. Incomplet et donc pas a la hauteur des attendes, Stéphane Maurier a déçu et il en a payé le prix politique, les électeurs l'ont durement sanctionné.

    Jean-Michel Aphasie : Vous ne répondez pas à ma question : auriez-vous préféré affronter Stéphane Maurier au second tour ?

    Pierre Kikojiro : Franchement je n'ai pas a avoir de préférence sur mon adversaire. Les Francovars ont choisis de me placer face a Nicolas Vasseur, qu'il en soit ainsi, ce les peuple qui décide.

    Jean-Michel Aphasie : Pensez-vous réellement avoir une chance de l'emporter ?

    Pierre Kikojiro : Je le pense, j'ai été porté au second tour ce qui signifie que mes idées portent et intéressent bon nombres de Francovars. Quel que soit mon résultat Dimanche, je ne serais pas déçu car je sais que j'aurais donné le maximum de moi-même dans ce dialogue avec le peuple de Francovie, c'est ce a quoi j'ai toujours aspiré en voulant être candidat a cette grande élection, au delà du fait que je me batte pour mes idées, mes valeurs et mon pays.

    Jean-Michel Aphasie : Nicolas Vasseur est arrivé largement en tête du 1er tour, c'est lui qui profite le plus du faible score du Président Maurier. Ne pensez-vous pas qu'il s'agit là d'un refus des Francovars pour votre projet d'union nationale ? Ou d'une incompréhension, peut-être ?

    Pierre Kikojiro : Un refus je ne pense pas. Une incompréhension peut-être, aussi si vous le permettez je souhaite m'en expliquer mieux ici...

    Jean-Michel Aphasie : Oui, par exemple, dites-nous ce que vous entendez par union nationale. S'agit-il d'une alliance entre le RDR et les autres partis Francovars ou bien allez-vous simplement débaucher ici et là quelques personnalités de premier plan venant de ces partis ?

    Pierre Kikojiro : C'est exactement cela. Ce que je pense, et que je en suis pas le seul a penser, c'est que le talant existe partout et pas seulement au RDR. Vous savez je ne suis pas sectaire moi et je pense que si a Droite, a Gauche, au Centre, chez les écologistes ou même dans le monde civil, il existe des femmes et des hommes expérimentés qui veulent faire quelque-chose pour apporter le changement dont la Francovie a tant besoin, je ne serais pas le Président qui leur claquerais la porte au nez en disent "non désolé ici on accepte que les copains du RDR!" Non je ferais, avec la personne que j'aurais nommé Premier Ministre, un appel général aux personnes de talant dans différents partis, des partis Républicains bien entendu, et ceux qui veulent entrer au Gouvernement et faire quelque chose de bien pour leur pays seront les bienvenus, les autres seront dans l'opposition. Je pense que quand on est le Président de la République on ne dois plus voir ni gauche, ni droite, mais juste les bonnes volontés qui veulent mettre leurs compétences au service de leur pays.

    Jean-Michel Aphasie : Et donc, pas d'alliance avec les partis ? Juste un débauchage ?

    Pierre Kikojiro : J'accepterais simplement tous ceux qui souhaitent participer activement au redressement de la Francovie sens regarder leur étiquette politique. Vous pouvez appeler ça du débauchage, j'appelle cela l'ouverture.

    Jean-Michel Aphasie : On aura compris sans qu'il le dise que Monsieur Kikojiro ne veut pas s'allier avec d'autres partis mais amener à lui diverses personnalités venus d'horizons divers. On se retrouve après une courte pause.


    La Noé, une voiture 100% électrique, intérieur tout confort avec sièges en cuir et enceintes derniers cris. La Noé, la voiture idéale pour tous les citadins soucieux de préserver l'environnement, pour seulement 280... NON 250 R$ SEULEMENT !!! Alors, foncez et achetez la NOÉÉÉÉÉ !!!


    Jean-Michel Aphasie : Retour dans nos studios avec le candidat du RDR à la Présidentielle. Pierre Kikojiro, une hypothèse de travail : l'UDR arrive en tête de la législative. Seriez-vous prêt à prendre Nicolas Vasseur comme Premier Ministre ?

    Pierre Kikojiro : Si j'était élu Président et que l'UDR arrive en tête des Législatives naturellement je nommerais la tête de liste gagnante Premier Ministre et il y a des chance que ce soit en effet Monsieur Vasseur. Je pense qu'ainsi il acquerra un peu d’expérience de la gestion d'un pays et je tâcherais de travailler en bonne intelligence avec lui pour le bien de notre pays. Cela dit nous en sommes loin et les Francovars n'ont rien décidé encore.

    Jean-Michel Aphasie : Yves Lefesbure a récemment défrayé la chronique à ce même micro, je ne rappellerai pas ces propos. Ce qu'il a dit vous inquiète-t-il ? Le fait qu'il regrette l'époque de Jallan, par exemple.

    Pierre Kikojiro : Pas plus que ça non. Je les condamne très fermement, je l'ai fait lors qu'il a dérapé sur la dictature Jallan, mais cela ne m'étonne pas plus que ça. Cet homme a toujours été très vulgaire et je n'y prête guère attention. Si on devais sauter au plafond a chaque fois qu'il dérape on ne ferais que ça!

    Jean-Michel Aphasie : Quelles seraient selon vous les mesures à prendre pour éviter de tels dérapages ?

    Pierre Kikojiro : On ne peut pas contrôler la parole des gens même lors qu'elle est malheureuse, c'est ainsi, la liberté d'expression existe. Cela dit, s'agissent des crimes commis sous la Dictature Jallan par le Régime, il y a eue sous le Gouvernement de Stéphane Maurier, cela remonte a loin, une Loi dite "pardon" qui exonère les collaborateurs de Jallan de toute responsabilité eh bien moi je m'engage a faire une loi qui considérerais comme un délit la négation des crimes commis par la Dictature. Il s'agis de crimes graves du Gouvernement Francovar contre le peuple Francovar et l'on ne dois pas en nier les fait car cela fait parti de notre histoire et que si on les banalises, un jour un autre les commettra a nouveau. Ce projet de loi, j'y pense depuis longtemps et vous me demanderez, j'anticipe, pourquoi je n'en ai pas parlé hier soir dans mon meeting a la jeunesse ou il était grandement question de cette période sombre? Eh bien simplement parce qu'hier soir je suis allé redonner de l'espérance aux jeunes de Francovie, lui parler de son avenir et non de son sombre passé.

    Jean-Michel Aphasie : Croyez-vous à un retour des idées jallanistes ? La République est encore jeune, peut-elle s'effondrer ?

    Pierre Kikojiro : Je ne croit pas. La IIIème République est sens doute la plus solide qui ai été crée, elle durera très longtemps. je ne pense pas que quiconque, a part les terroristes Jallanistes qui ont été mis hors d'Etat de nuire sous mon Gouvernement, laisse réapparaître ces idées, nous avons trop souffert.

    Jean-Michel Aphasie : Merci Monsieur Kikojiro. Une bonne soirée à tous nos auditeurs. Au revoir à tous.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 13 Sep - 20:43

    Sophie Clapier, animatrice pour le Nombre d'Or : Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue pour le tirage du Nombre d'Or. Vous avez été très nombreux à jouer pour cette Cagnotte de la Chance du vendredi 13 ! Je sais que vous êtes impatients de connaitre la combinaison gagnante alors n'attendons pas plus longtemps !



    Le tirage du Nombre d'Or vous est offert par Fux Industries.
    Sophie Clapier : La combinaison gagnante est la suivante. Numéro principal, le 69. Numéro complémentaire, le 2. Voyons tout de suite si nous avons un gagnant qui a remporté les 1,000 R$... Hélas, non, personne n'a joué la bonne combinaison ! Dès demain, la cagnotte atteindra donc un minimum de 1205 R$ ! Somme à répartir entre les gagnants du 1er rang ! Bonne soirée sur Clic FM !


    Rapport :

    Nombre d'Or : 0

    Nombre d'Argent : 0

    Remboursement : 1 (remporte 2 R$)
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 14 Sep - 21:16

    Sophie Clapier, animatrice pour le Nombre d'Or : Bonsoir chers auditeurs. En raison d'une grève d'une partie de notre personnel, nous n'avons pas pu lancer le tirage du Nombre d'Or. Mais tout est arrangé et ces feigna... et les salariés de Clic FM ont accepté de reprendre le travail. Découvrons sans plus attendre le tirage de ce soir ! Je vous rappelle qu'il y a 1,205 R$ à gagner !



    Le tirage du Nombre d'Or vous est offert par Fux Industries.

    Sophie Clapier : La combinaison gagnante est la suivante. Numéro principal, le 55. Numéro complémentaire, le 4. Et malheureusement, nous n'avons aucun gagnant ! Mais la cagnotte de 1,205 R$ sera à nouveau mise en jeu dès samedi prochain ! Alors, n'hésitez pas à jouer dès à présent ! La grille est à 5 R$, alors pourquoi se priver ? Bonne soirée à tous avec les programmes de Clic FM !


    Rapport :

    Nombre d'Or : 0

    Nombre d'Argent : 0

    Remboursement : 0
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 15 Sep - 18:35

    Soirée spéciale Présidentielle



    Lise Carron : Nous demandons à nos auditeurs de nous excuser. A la suite d'une grève d'une partie de notre personnel, nos programmes sont légèrement perturbés. Nous avons cependant mis en place un service minimum. L'info marquante de cette soirée, c'est bien entendu l'élection présidentielle. Les résultats viennent de nous parvenir à l'instant. Pierre Kikojiro est élu avec 54,98% des voix, contre 45,02% à son adversaire Nicolas Vasseur. Nous attendons une réaction des deux candidats d'une minute à l'autre. Jean-Michel, vous êtes avec nous pour commenter cette information. C'est la consécration pour Pierre Kikojiro et pourtant, cela ne semblait pas facile au départ.

    Jean-Michel Aphasie
    : Non, en effet, Lise. Pierre Kikojiro a su faire son retard et a remporté cette élection avec un score relativement confortable. A présent, reste à savoir s'il arrivera à mettre en place son programme, l'union nationale est fort critiquée à droite. A gauche, le PPC est encore sur la voie de la réorganisation avec une nouvelle direction dans les tout prochains jours. Je ne pense pas que la première action du futur Secrétaire National du plus grand parti de gauche de notre pays sera de s'allier avec son adversaire de toujours, ni même s'il se trouvera quelqu'un, à titre personnel, pour le rejoindre.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 15 Sep - 19:04

    Lise Carron : Monsieur Kikojiro s'apprête à faire un discours, il salue la foule de ses supporters qui l'acclament. Je vous propose que nous l'écoutions.


    Merci de la confiance que vous me portez ce soir pour présider aux destinées de la Francovie !

    Depuis ma naissance, j'ai le bonheur d'appartenir au grand peuple de Francovie, aujourd'hui je vais avoir l'honneur indicible de le servir au plus haut niveau.

    Et je ferai tout pour être a la hauteur de votre confiance! Je ne vous trahirai pas, je serai un Président actif et courageux. Mon ambition pour le mandat qui s'ouvre est de fonder une Francovie exemplaire dont vous serez tous les artisans. Je veux être le Président de tous les Francovars qu'ils aient voté pour moi ou non.

    Lise Carron : Monsieur Kikojiro. Un mot pour Clic FM. Monsieur... Bien, c'était donc le premier discours de Pierre Kikojiro après son élection. Jean-Michel, un commentaire ?

    Jean-Michel Aphasie : Le Président Kikojiro a l'intention de rassembler, il veut être le Président de tous les Francovars. Et dans les prochains jours, nous saurons quelle majorité les Francovars vont lui donner.

    Lise Carron : Pardonnez-moi, Jean-Michel, je vous interromps, priorité au direct. Nicolas Vasseur s'adresse à ses militants depuis le siège de l'UDR.


    ... défaite qui a le goût d'une victoire ! 45% ! Je tiens à remercier, tous les Francovars qui croient en mes idées, mes valeurs. Je tiens à féliciter Pierre Kikojiro. Il est le Président de la Francovie, et il doit être respecté comme tel. Je lui souhaite bonne chance dans les épreuves qui l'attendent. Cette élection reste un immense succès pour l'UDR. Ce nouveau parti, que bon nombre méprisaient, a réalisé un exploit ! Oui mes chers amis, cette élection n'est que le premier acte de notre triomphe ! Nous devons continuer de nous tourner vers l'Avenir ! Et dès maintenant, nous préparer pour donner une majorité digne de ce nom à notre pays ! Cette élection a été très enrichissante pour moi. Et j'en ressors avec une détermination encore plus forte ! Merci ! Vive la République, et vive la Francovie !
    Lise Carron : Monsieur Vasseur, s'il vous plait. Vous êtes en direct de Clic FM...

    Nicolas Vasseur : .....

    Lise Carron : Non, visiblement Monsieur Vasseur ne souhaite pas répondre aux questions. Il salue ses partisans. C'est un perdant qui a l'air d'être heureux.

    Jean-Michel Aphasie : Oui, il a l'intention de poursuivre le combat politique et entend gagner de nombreux sièges au Parlement. L'avenir nous dira s'il a eu raison ou tort.

    Lise Carron : Eh bien, voilà. C'est tout ce que nous pouvions dire à ce sujet ce soir. Pierre Kikojiro est donc élu Président de la République avec 54,98% des voix. Nous vous souhaitons une agréable soirée, avec les programmes de Clic FM, bien entendu.
    avatar
    Jean Coty

    Messages : 3296
    Date d'inscription : 02/07/2013
    Age : 76
    Localisation : Palais des Louvrières (Hé oui! Je t'ai eu Bog!)

    Re: Radio Clic FM

    Message  Jean Coty le Mer 25 Sep - 19:54

    Jingle de début


    Le meilleur générique du Micromonde... Je suis sûr que personne n'en a de meilleur ou de plus entraînant.

    Parle plus fort

    Et oui! Grande surprise sur Clic FM! Ce soir, moi, la glorieuse, la grande (de 1m67) et la sexy Irina Leileina prend les commandes de votre radio! Pour le plaisir des auditeurs et pour la plus grande joie de mes patrons quand ils verront l'audimat!

    Toutes les semaines, je prendrais la tête de cette radio afin de vous offrir de l'info, des sensations, du rire, des pleurs et des rages de dents! Et si vous trouvez des preuves disant qu'une de mes infos est fondée, Clic FM vous versera un magnifique chèque de 500... Heu un magnifique mug avec ma photo dessus!

    Ce soir est une édition spéciale consacrée aux législatives. Haaa ces législatives, on en aura eu du mouvement, de l'action, des coups bas, de la chique et du molard! Vous ne l'avez pas vue, moi non plus mais allons, ne brisons pas le suspense maintenant.

    Commençons avec les infos.

    Grande nouvelle pour la culture de notre pays tout autant que pour sa mode. Mesdemoiselles les miss Francovare et Miss Micropolia, tenez vous car la concurrence nadéène arrive. C'est officiel la femme la plus glamour qu'ait jamais porté le Micromonde, à part peut-être la terrible impératrice d'Abalecon (mais ils boudent le micromonde donc elle peut aller se faire voir au Nordzeeland ), a demandé la nationalité Francovar! j'ai nommée... Irina Leileina!

    Seigneur, j'ai de bons chroniqueurs lèches-bottes. Je te paye combien, petite?


    La chroniqueuse répond

    25 R$ l'émission

    Irina demande

    Et moi? 10 fois plus? En même temps, tu a la joie et le bonheur infini de bosser pour moi. Esclavagiste? Merci du compliment, ça change des "espèces de Maniaco-schizo-psycho-sociopathe" de mon ex-mari.

    Revenons à nos moutons si vous le voulez bien. Ou à nos dahus plutôt, car le Président est actuellement en déplacement au Krassland. Espérons juste qu'il ne se perdra pas dans le brouillard Krasslandais. Ha non, il semblerais que le Président soit sur le tarmac de Neu Krassburg et que ce soient les officiels Krasslandais qui se sont perdus dans le brouillard.

    Enfin, dernière information. Attention aux risques sanitaires, après la flemingite il semblerais qu'une nouvelle maladie soit en train d'arriver: la grippe tortulique. Par chance, nous aurons le temps de nous sauver avant de l'attraper.

    A présent, ce que vous attendez tous. Le feuilleton politique de la soirée. Que ce passe t'il dans les hautes sphères de Micropolia? C'est ce que nous verrons après la pub!


    Jingle


    PUB

    La Compagnie Minière de Mézénas extrait la savonite du coeur de la chaîne des Gamandiers, dans le haut-pays mézénien.

    Exigez la qualité, exigez la savonite de Mézénas !

    Offre promotionnelle : pendant le mois d'octobre, la savonite sera vendue 90 R$ l'unité, au lieu de 110 R$.
    Irina reprend le micro

    Oui, je sais j'ai des jingles d'enfer. Et ce n'est pas fini, je vous le dit.

    Bonsoir tout le monde! Vous êtes bien toujours sur Clic FM pour une soirée magistrale dans une émission qui n'a pas encore de nom... Faut que je réunisse un comité, que je demande des fonds à l'Etat... C'est dur vous savez que mon métier et puis nos chroniqueurs ne sont payé que 25 R$ alors que moi...moi... Moi je digresse mais voilà ce que nous attendions tous! La bataille électorale!

    Et la grande question: Qui obtiendra la victoire après le gouvernement inactif de Fourcade? Pour prendre sa place, il y a foule. Bon, pour la campagne, il n'y a eu personne mais nous avons 5 listes soit 1000 candidats pour 200 postes et 1 siège de Premier Ministre.

    Vous savez à quoi ça me fait penser? non? Jingle!




    Ca devrais en faire du bruit... Mais, je n'entend personne! Aucun meeting, aucune affiche sauf celle de l'UDR... Et encore, Vasseur à l'air malade sur ce fond blanc. On dirait un vieux prospectus. Le RDR n'a même pas demandé de soutien pour l'action de Kikojiro. Ni les travaillistes ni les Anars n'ont développé de programme... Comme les autres.

    La seule stratégie innovante est celle de FELV en poussant l'idée écolo à son maximum: pas de programme ni de prospectus pour économiser le papier, pas de meeting pour gaspiller l'énergie... Les candidats sont même resté chez eux pour éviter de trop polluer par trop de mouvements. FELV, voilà un parti qui défend ses valeurs, ses idées.

    Allez! Votons FELV dimanche!

    ...Pardon? Ha, on m'informe que ça ne sera pas possible. En effet, FELV à décidé de ne pas fournir de bulletin de vote en protestation à l'utilisation excessive de papier de vote et d'essence pour aller au bureau.

    Voilà! Voilà ce qui s'appelle de la conviction! Ce n'est pas comme les autres partis qui se contentent de glander patiemment espérant que par miracle ils soient élus. Allez! Dimanche, 200 sièges pour FELV!

    Bon, toutefois je doit quand même faire une émission professionnelle. Donc sans meeting, sans programme, que faire? Je peux faire des pronostics. Donc classement par tête de liste le plus sexy:

    1er: PAF
    2ème: PAF
    3ème: PAF

    En même temps, vous avez vus la tête des autres candidats? Entre Bertaud, Formenteuil, Vasseur et De Kaulle... Bon, ok, De Kaulle n'est pas mal.

    Bon plus sérieusement, je suis quand même universitaire à la base, cette élection va être incertaine. La faiblesse de la campagne et l'absence de programmes vont provoquer une égalité stricte entre les candidats. On risque des scores tellement serrés que pour avoir un gouvernement, il faudra créer une grande coalition. Or, cela aura deux effets: on aura un programme élargi avec probablement des mesures sociales importantes car la droite ne pourra pas diriger sans le PTF et le PTF devra diriger avec la droite. Mais cela risque aussi de provoquer des situations de blocages à la Chambre.

    A la vérité, cette élection sans substance va nous emmener vers une impasse politique qui ne se résoudra que par une grande coalition impotente soit par la dissolution. Personnellement, je trouve inadmissible l'absence de programme. Cette élection ne doit pas se faire à l'image, on ne doit pas persuader ou séduire, on doit convaincre avec des idées, des arguments et des propositions. Aussi je pense que la prochaine législature serais bien inspirée en rendant obligatoire la présentation d'un programme pour chaque candidature à une élection.

    C'est donc là dessus que je vous quitte et je vous retrouve la semaine prochaine. Et n'oubliez pas: Voter, c'est l'unique pouvoir du peuple. Si on vous propose des candidats limités, c'est vous qui décidez. Toujours.  
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 26 Sep - 13:19

    Lise Carron : Le Président Kikojiro est actuellement en déplacement au Krassland. Un reportage de Franck Kerner.

    Franck Kerner : C'est en milieu d'après-midi que l'avion présidentiel s'est posé sur l'aéroport Hans von Krass. Le Président a été accueilli par le Président Bösemann et tous deux ont commencé leur discussion dans la soirée. Au menu, l'intégration du Krassland au sein de l'ACS. D'après nos informations, le Président Bösemann a également proposé que la Francovie rejoigne la Ligue des Etats Modernes, qui sera présidée par le Krassland pour trois mois à partir du 1er octobre. Prélude à tout cela, une alliance entre nos deux pays était également à l'ordre du jour ainsi que des échanges commerciaux. Franck Kerner, pour Clic FM, depuis Neu Krassburg.

    Lise Carron : Voilà, c'est la fin de notre édition. Tout de suite, nous retrouvons Jean-Michel Aphasie pour l'émission J'ai une question à vous poser. Il reçoit Clovis Bogendorfer, candidat à la législative pour le Parti Travailliste.



    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM



    Jean-Michel Aphasie : Bonsoir à tous. La campagne pour la législative s'achève ce soir et le moins que l'on puisse dire c'est que cette campagne aura été très calme. A quelques heures de l'ouverture des bureaux de vote, je reçois Clovis Bogendorfer, en position éligible sur la liste du Parti Travailliste de Sophie de Formeteuil. Bonsoir, Monsieur Bogendorfer.

    Clovis Bogendorfer : Bonsoir Monsieur Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Monsieur Bogendorfer, vous êtes le fils du Chef de Clan de Mézénas, vous avez 32 ans, vous êtes ce qu'on appelle un "jeune loup", en politique. C'est assez inhabituel de voir quelqu'un d'aussi jeune à une position éligible.

    Clovis Bogendorfer : Vous avez raison. Mais vous avez dû remarquer un renouvellement de la classe politique, ces derniers temps. Nicolas Vasseur en est le plus bel exemple et apparemment, les Francovars font confiance à la jeunesse, il n'y a qu'à voir le score sans appel du candidat de l'UDR au premier tour.

    Jean-Michel Aphasie : Mais il a tout de même été battu au second tour.

    Clovis Bogendorfer : Sans doute parce qu'il n'a pas su convaincre. Il est d'ailleurs intéressant, si je puis dire, de constater que les adversaires d'hier se sont engagés à travailler ensemble après la législative. De là à dire que Nicolas Vasseur a renié une partie de son engagement en échange d'une place au gouvernement, il n'y a pas loin. Dans ce cas, je me demande où était l'intérêt de créer un parti politique supplémentaire !

    Jean-Michel Aphasie : Peut-être un désir d'indépendance ?

    Clovis Bogendorfer : Le désir d'indépendance de Nicolas Vasseur et de l'UDR me fait penser à ces adolescents qui piquent une crise, claquent la porte de leur chambre et reviennent ensuite s'excuser auprès de leurs parents, la tête baissée. L'UDR est sagement rentré au bercail.

    Jean-Michel Aphasie : Quelles sont les raisons de votre engagement aux côtés de Sophie de Formenteuil ?

    Clovis Bogendorfer : Madame de Formenteuil est une femme d'expérience et surtout une femme de convictions. Elle a occupé le poste de Ministre de la Culture. Elle a de grandes idées pour la Francovie et elle compte bien les amener jusque dans l'enceinte du Parlement.

    Jean-Michel Aphasie : Par exemple ?

    Clovis Bogendorfer : D'abord une reforme électorale, le Parti Travailliste est avant tout un parti fédéraliste. La Secrétaire Nationale souhaite un Etat moins fort et moins présent dans la vie des Francovars. Nous voulons donner plus de libertés à nos régions. Les Francovars veulent s'adresser à un interlocuteur qui soit plus proche d'eux, au niveau régional. Nous pensons qu'une partie de nos députés doivent être élus au niveau des régions. Nous sommes pour une plus grande justice sociale, nous sommes pour la mise en place d'une union civile pour les homosexuels, qui serait différent du mariage, auquel nous sommes opposés, et c'est d'ailleurs l'une des premières mesures que nous ferons adopter par le Parlement si nous obtenons la majorité.

    Jean-Michel Aphasie : Le Parti Travailliste fera probablement des alliances, avec les Verts, mais qu'en est-il du Parti Anarchiste ? Quel regard portez-vous sur l'anarchisme ?

    Clovis Bogendorfer : C'est très difficile à dire, nous ignorons tout de leur programme. J'ai un à priori positif sur l'anarchisme, l'absence d'ordre ne signifie pas nécessairement le désordre. Mais ce débat d'intellectuels me semble très loin des préoccupations des Francovars. Nous devons tout d'abord savoir quelles sont les idées que le PAF souhaite défendre. Si cela peut améliorer la vie de nos concitoyens, pourquoi pas.

    Jean-Michel Aphasie : Sophie de Formenteuil incarne le courant conservateur au PTF. Quelles sont les différences avec les autres courants ?

    Clovis Bogendorfer : Tout d'abord l'union civile, pour les couples homosexuels, contrairement aux autres courants qui veulent le mariage pour les couples de même sexe. Nous mettons en avant la lutte contre la délinquance, autant par la répression que par des mesures sociales. Nous défendons la libre entreprise mais nous ne sommes pas pour une dérèglementation totale du travail.

    Jean-Michel Aphasie : Madame de Formenteuil a créé un début de polémique, avec la première mesure qu'elle mettrait en place pour lutter contre le chômage. Ne pensez-vous pas que proposer d'offrir un réveil-matin à tous les demandeurs d'emploi pourrait être mal perçu par ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un travail ? N'est-ce pas une contradiction avec la lutte contre la fracture sociale ?

    Clovis Bogendorfer : Être de gauche ne signifie pas encourager l'assistanat. Il y a dans ce pays une fracture sociale, entre ceux qui ont un travail et ceux qui n'en ont pas, entre les jeunes et les moins jeunes, entre les hommes et les femmes. Nous devons lutter contre cela, nous devons unir les Francovars et cesser de les diviser, comme le fera la droite si elle revient au pouvoir.

    Jean-Michel Aphasie : Parlons de l'international. Récemment, certains chefs d'entreprise - dont votre père - ont signé un manifeste contre le Portalysme. Ils affirment que ce système pourrait être un frein pour notre ouverture aux autres pays du Micromonde. Qu'en pensez-vous ?

    Clovis Bogendorfer : Je comprends l'inquiétude de ces chefs d'entreprise. Le Micromonde fonctionne selon certaines règles, en particulier des règles économiques. Nous ne pouvons pas faire comme si ces règles n'existaient pas. Si nous voulons que nos entreprises exportent, il va falloir se conformer à ces règles, d'une façon ou d'une autre. Je pense qu'une réflexion doit être lancée, entre le prochain gouvernement, les acteurs économiques de notre pays et la BCF. C'est en tout cas la volonté des travaillistes et c'est ce que nous ferons si la gauche obtient la majorité dans ce pays.

    Jean-Michel Aphasie : Si demain votre parti arrive en tête, quel poste espérez-vous ? Profitez-en, vous êtes à l'antenne, c'est le moment de passer une annonce !

    Clovis Bogendorfer : Je n'ai pas d'ambition pour moi-même, j'ai d'abord une ambition pour mon pays. C'est à cela que j'ai pensé en m'engageant aux côtés des travaillistes.

    Jean-Michel Aphasie : Notre émission s'achève et mon invité était Clovis Bogendorfer. Merci de nous avoir écoutés, chers auditeurs ! Ne manquez pas notre émission spéciale législative, dimanche en début de soirée !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 26 Sep - 17:25

    Soirée spéciale Législative septembre 2013





    Franck Kerner : Bonsoir à toutes et à tous. Ce soir, Clic FM vous propose de suivre au plus près les résultats de la législative. Avec qui devra gouverner le Président Kikojiro ? La législative va-t-elle confirmer, voire amplifier sa victoire ? Ou allons-nous connaitre une nouvelle cohabitation ? C'est ce que nous saurons dans quelques instants. Nos journalistes se trouvent en ce moment dans les quartiers généraux des trois grands partis politiques, le RDR, l'UDR et le PTF. Mais la grande inconnue viendra d'Evrain et du score du Parti Anarchiste. Lise, vous êtes avec nous en direct du siège du PAF, comment est l'ambiance, là-bas ?


    Lise Carron : Eh bien, écoutez, c'est l'attente qui prédomine au siège du PAF. C'est la première fois que le parti se présente à une élection et il est actuellement difficile de pronostiquer le moindre résultat pour ce parti. Il y aura très probablement la déclaration d'un des responsables du parti, peu après la diffusion des résultats.

    Franck Kerner : Très bien, dans ce cas vous nous tenez au courant. Vient de nous rejoindre sur notre plateau Clovis Bogendorfer, le porte-parole du Parti Travailliste. Mais d'autres personnalités nous rejoindrons par la suite.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 29 Sep - 19:04

    Franck Kerner : Les résultats viennent de tomber, nous vous les donnons tout de suite. C'est une victoire assez nette pour l'UDR qui obtient 69 sièges, son allié le RDR, n'obtenant que 29 sièges. Score impressionnant des anarchistes, qui font une entrée fracassante avec 49 sièges au Parlement. Les travaillistes de Sophie Formenteuil obtiennent 31 sièges. Quant aux écolos, ils seront 22 à siéger au Parlement. Une info me parvient à l'instant, la première réaction à ces résultats. Natacha de Saint-Auteuil, une proche de Madame Leileina affirme qu'une coalition est nécessaire. Clovis Bogendorfer, qu'en pensez-vous ?

    Clovis Bogendorfer : Je recommande à Madame de Saint-Auteuil de calmer ses ardeurs, même le fait d'être une proche d'Irina Leileina ne lui permet pas de prendre la place du Président de la République ou même du futur Premier Ministre. C'est à Monsieur Kikojiro de nommer le Premier Ministre et ce sera à cette personne de former un gouvernement. Point barre.

    Franck Kerner
    : Mais les travaillistes seraient-ils prêts à entrer dans une grande coalition ? Vous n'êtes pas, si je puis me permettre, en état de mener les négociations. 31 sièges, c'est tout de même moitié moins que l'UDR !

    Clovis Bogendorfer : Je découvre les résultats en même temps que vous. La position du Parti Travailliste est pour l'instant l'attente. Nous ne mènerons pas les négociations, vous avez raison, nous attendons, donc.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 29 Sep - 19:21

    Franck Kerner : Eh bien, Monsieur Bogendorfer, je crois que nous n'attendrons pas longtemps, puisque Sophie de Formenteuil fait actuellement une déclaration. Nous l'écoutons tout de suite.


    Sophie de Formenteuil : ... tiens tout d'abord à remercier toutes celles et tous ceux qui ont donné leur voix aux forces de gauche et de progrès. Nous avons connu ces derniers temps une période troublée. Un parti dont les idées sont encore assez floues a émergé au cours de cette législative et a suscité l'intérêt de nos concitoyens. Nous devons répondre à ce vote. Il s'agit de toute évidence d'un vote contestataire, cela doit nous interpeller, cela doit nous amener à réfléchir. Ce vote démontre le besoin impérieux de réformer notre pays. Le Président a d'ores et déjà nommé un Premier Ministre et celui-ci sera chargé de former un gouvernement de coalition nationale. Dans l'intérêt de mon pays, je prends la décision, au nom de mon parti, d'accepter de participer à ce gouvernement. Nous devons pour un temps oublier nos différends et travailler ensemble. Je vous remercie. Pas de question, merci.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 11 Oct - 11:19

    Lise Carron : ... Suzanne Destier remplace donc Brigitte Bregen au poste de Secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat. Mais revenons tout de suite au titre principal de cette édition, Micropolia connait actuellement des troubles relativement graves. Depuis hier soir, une partie de la ville est privée d'électricité et ce matin, les supermarchés étaient en rupture de stocks. Franck Kerner, vous êtes sur place, pouvez-vous nous résumer la situation ?

    Franck Kerner : Lise, je pense qu'on peut dire que la situation est assez critique, les troubles que l'on peut qualifier, je crois, d'émeutes de la faim ont commencé en fin de matinée. Ça reste à confirmer mais tout serait parti d'une dispute dans un supermarché où deux personnes en seraient venus aux mains pour un paquet de pâtes. Le directeur est alors intervenu mais cela aurait dégénéré car d'autres clients se sont plaints à leur tour de trouver des rayons vides, tout ayant été vendu ces derniers jours et les stocks n'ayant pas été renouvelés. Pour l'instant, peu de dégâts sont à déplorer, mis à part deux ou trois véhicules qui ont été incendiées. Les Micropoliens n'ont pas pu trouver de nourriture sur le territoire des autres clans, ceux-ci gardant leurs stocks pour leur propre population et on peut les comprendre. Nous avons appelé Julie Delaire, la maire de la capitale, et celle-ci a dit qu'elle ferait une annonce en milieu d'après-midi.

    Lise Carron : Merci, Franck, et vous intervenez dès que vous avez du nouveau.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 17 Oct - 21:13

    Lise Carron :

    Revenons à l'événement de la journée, au Krassland. L'ex-Présidente de la Semi-République Gertrud von Krass arrive au terme de sa grossesse et a été admise au service maternité de l'hôpital de Neu Krassburg. L'enfant, qui serait héritier du trône du Krassland si d'aventures la monarchie était rétablie, devrait naître dans les tout prochains jours. Des rumeurs circulent sur l'identité du père, celui-ci serait un édoranais, Klaus Störtebeker.

    Politique nationale. Edouard Chartrin, Président du Parlement, a déclaré que le programme du MPF comportait de bonnes idées et qu'il verrait d'un très bon oeil un rapprochement entre ce parti et le PTF. Anne-May Chartrin, proche de la direction du PTF, aurait de son côté confié qu'il était raisonnable de penser que le MPF deviendrait un jour un allié, dans le cadre d'une union de la gauche. J'en profite pour vous rappeler que Sophie de Formenteuil, Ministre de la Culture, sera ce week-end l'invitée de Jean-Michel Aphasie pour son émission J'ai une question à vous poser.


    C'est fini pour ce journal. Bonne fin de soirée et une bonne nuit, à l'écoute des programmes de Clic FM.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 20 Oct - 14:43

    Lise Carron :

    Lors d'une réunion avec les représentants des différents partis politiques, le gouvernement a finalement reculé et le projet de loi sur l'immigration a été retiré. Une loi devrait être proposée dans les prochains jours. Roger de la Plésaillère, du MPF, a déclaré à ce propos : "La gauche vient de porter un coup dur au gouvernement en rappelant que la majorité est à gauche, pas à droite". Clovis Bogendorfer a quant à lui jugé que "quand la gauche est unie, rien ne peut l'arrêter", fin de citation.

    La flémingite, attention elle revient. Un début d'épidémie pourrait atteindre une partie des clans, Comtat-Francovin et Almara seraient touchés dès ce soir. Nous recommandons aux Francovars d'éviter de se rendre dans ces deux territoires.

    Tout de suite, Jean-Michel Aphasie reçoit Sophie de Formenteuil, Secrétaire National du Parti Travailliste.



    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM








    Jean-Michel Aphasie : Bonjour à toutes et à tous, avec nous, dans nos studios la Secrétaire Nationale du Parti Travailliste et aussi Ministre de la Culture démissionnaire, Sophie de Formenteuil. Je rappelle que vous pouvez nous suivre en vidéo et en direct sur notre site internet grâce à la webcam Clic FM. Madame, tout de suite, une question. La coalition nationale a été à deux doigts d'imploser hier soir au sujet de la loi sur l'immigration. Étiez-vous prête à aller jusqu'au bout ?

    Sophie de Formenteuil : Je ne comprends pas que vous me posiez la question. Oui, nous serions allés jusqu'au bout ! Le Président de la République prétend que nous allions risquer la stabilité du pays mais le fait est que nous ne pouvions pas laisser une telle loi passer ! Il en allait du rôle de la Francovie, qui doit rester un pays dynamique, qui attire à elles des personnes qui ont tant à lui apporter et qui doit demeurer le phare du continent sud !

    Jean-Michel Aphasie : Certains ont dit qu'à l'occasion de cette réunion, des désaccords sont apparus entre le MPF et le PTF. Le PTF souhaitait une période probatoire plus longue avant l'obtention de la nationalité. Ces désaccords ne sont-ils pas inquiétants à quelques semaines de la Présidentielle ?

    Sophie de Formenteuil : Vous parlez des désaccords entre les deux partis de gauche, mais ils ne sont rien en comparaison des désaccords qui ont été criants tout au sommet de l'État ! Il y a eu un instant de flottement ou tout le monde pensait que le Premier Ministre allait quitter la réunion en claquant la porte !

    Jean-Michel Aphasie : C'est-à-dire ?

    Sophie de Formenteuil : D'après ce que m'a raconté Clovis Bogendorfer, jamais on n'a vu un Premier Ministre être lâché à ce point par le Président de la République ! Croyez-moi, la seule coalition nationale qui a failli exploser hier soir, c'est finalement celle entre l'UDR et le RDR. Tout oppose ces deux partis !

    Jean-Michel Aphasie : Cette loi sur l'immigration est-elle la raison de votre départ du gouvernement ?

    Sophie de Formenteuil : Non, lorsque je suis partie, c'était uniquement dans le but de préparer les prochaines échéances électorales car elles seront importantes. J'avais besoin de retrouver une totale liberté, dans mes paroles et dans mes actes.

    Jean-Michel Aphasie : Êtes-vous en train de nous dire que vous serez candidate à la prochaine Présidentielle ?

    Sophie de Formenteuil : Oui, je suis candidate.

    Jean-Michel Aphasie : Certains au PTF auraient souhaité une primaire.

    Sophie de Formenteuil : Une primaire est un exercice délicat. Il y aurait probablement des petites phrases lancées ici ou là et je ne veux pas que cela arrive. Le PTF doit se rassembler, l'unité doit l'emporter. Je suis candidate parce que les primaires ont d'une certaine façon déjà eu lieu, lors de l'élection du Secrétaire National. Je suis à la tête de ce parti, je suis donc la candidate naturelle du parti à la Présidentielle.

    Jean-Michel Aphasie : N'avez-vous pas l'impression de partir trop tôt ?

    Sophie de Formenteuil : Non, car au moins la question de ma candidature est désormais réglée. Je ne suis pas comme Monsieur Kikojiro qui répète à qui veut l'entendre qu'il n'a pas la tête à ça, alors que tout le pays sait qu'il sera évidemment candidat à sa propre succession !

    Jean-Michel Aphasie : Il sera donc, selon vous, votre prochain adversaire ?

    Sophie de Formenteuil : Ça me semble plus que probable. Mais vous savez, lors de sa campagne il a d'abord mis l'union nationale au centre de son projet, puis s'est ravisé, puis a finalement été élu et a appliqué le programme auquel il avait auparavant renoncé. Cela ne m'étonnerait pas qu'au soir du premier tour, en découvrant les résultats, il nous apprenne que finalement, il n'était pas candidat !

    Jean-Michel Aphasie : De toute évidence, la campagne est déjà lancée pour le PTF. C'était Sophie de Formenteuil, candidate envers et contre tous, et surtout contre le Président Kikojiro ! Bonne soirée à tous avec les programmes de Clic FM !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 23 Oct - 19:35

    Lise Carron : Après le tragique décès d'Archibald Parmentier, la succession s'organise en Picabie. Plusieurs personnes pourraient obtenir le poste. Interrogé à ce sujet lors de l'inauguration d'une baraque à frites, le Chef de Clan a donné son avis. On l'écoute tout de suite.

    Emile Bogendorfer (voix enregistrée)
    : Je ne comprends pas comment Henri Picaban pourrait devenir Patriarche du Clan de Picabie. Ce serait un très mauvais signal envoyé au pays. Ma préférence va vers Archimède Parmentier, je pense qu'une succession patrilinéaire est la meilleure chose pour Picabie. Vous prenez une frite ? Je vous recommande la sauce mézénienne, piment et poivre rouge.

    Lise Carron : Des rumeurs circulent au sujet d'emplois fictifs entourant la mairie de Micropolia. Pour l'instant, rien n'est avéré mais de nombreuses personnalités seraient impliquées. C'est tout ce qu'il y avait à dire sur l'actualité du jour. Vous écoutez Clic FM, la suite de nos programmes.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 25 Oct - 10:27

    Lise Carron :

    Autre nouvelle importante dans l'actualité, l'élection de Patriarche du Clan de Picabie. Antoine Magellan a été élu avec 51,92% des voix au 10ème tour de scrutin. Le scrutin en lui-même a été vivement critiqué par les écologistes qui, sans nier le caractère réellement démocratique de l'élection, pointe du doigt le nombre très élevé des bulletins de vote qu'il a fallu imprimer, plus de 3 millions selon eux. "Chez nous, nos bulletins de vote sont faits en papier recyclé !", a commenté Philippe Bertaud. L'ancien Ministre des Affaires Étrangères est un homme apprécié en Francovie et son élection n'a suscité aucun commentaire négatif.

    Les suites de l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Micropolia. Nous avons tenté de joindre l'équipe municipale mais celle-ci s'est refusée à commenter ce qu'elle appelle des rumeurs infondées. Un proche de Julie Delaire, contacté dans l'anonymat, nous a assurés que tous ceux qui travaillaient à la ville méritaient leur salaire. On évoque cependant des rapports écrits sur la qualité des éclairages publics en journée. Ces rapports sont importants, selon la mairie, mais d'un intérêt douteux selon certains. Il est également question de favoritisme puisque le propre frère de la maire, Patrick Delaire, a été embauché en CDI mais n'est pourtant jamais venu à son bureau.

    La série Les Misérables a été relativement bien accueillie par les Francovars. A Mézénas, le premier épisode a été suivi par plus de 2 foyers sur 3. Le deuxième épisode a connu une audience moins importante. Selon un spécialiste de l'audimat joint au téléphone, la série a d'abord attiré un public populaire et féminin qui s'est rapidement détourné à cause d'un manque d'action et des dialogues assez peu abordables par le plus grand nombre.

    C'est la fin de notre édition, la suite de nos programmes sur Clic FM avec un reportage sur la Fête Nationale au Krassland. Nous suivons une famille de Francovars qui est allée dans ce pays comme ils le font chaque année. Bonne journée à tous !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 25 Oct - 17:36

    FLASH SPÉCIAL



    Lise Carron : Nous interrompons nos programmes pour un flash spécial. Plusieurs arrestations viennent d'avoir lieu à Micropolia, tout de suite nous retrouvons Franck Kerner, en direct de la mairie de la capitale. Franck, alors, que se passe-t-il ?

    Franck Kerner : Eh bien, écoutez, c'est la stupeur qui règne au Parti Travailliste ce soir. Diverses personnalités, et non des moindres, viennent d'être interpellées. La Maire de Micropolia et son mari, Carol-Ann Chartrin, la porte parole du PTF. Mais aussi, Édouard Chartrin, Président du Parlement et Sophie de Formenteuil, la candidate déclarée de ce parti pour la prochaine présidentielle. D'après nos informations, toutes ces arrestations auraient un lien avec les emplois fictifs dont Clic FM vous a parlé il y a quelques temps. Si les soupçons se confirment, cela pourrait bien être un coup dur pour le PTF à quelques jours de la Présidentielle. C'est en tout cas le plus gros scandale politique depuis le retour de la démocratie en Francovie.

    Lise Carron : Voilà ce que nous pouvions dire sur cette affaire. Nous y reviendrons bien entendu au cours de nos prochaines éditions. Tout de suite, la météo...
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 28 Oct - 14:47

    Lise Carron : Terminons ce journal avec notre invité du jour. Le feuilleton politico-judiciaire sur les emplois fictifs à Micropolia va bientôt arriver à son terme puisque la Cour Suprême est en train de délibérer au moment où nous parlons. Pour nous apporter son éclairage sur cette affaire, je reçois Bernard Lapointe, politologue francovar, auteur du livre On fait du surplace, passe la 4ème, espèce de limace ! un livre qui milite pour l'instauration d'une IVème République. Monsieur Lapointe, quels sont les fins plausibles à toute cette histoire ?

    Bernard Lapointe : Eh bien, je dirais que selon toute vraisemblance, on voit mal comment la Cour Suprême pourrait blanchir ces personnes ! Il y a quand même eu un détournement évident de l'argent du contribuable à des fins d'enrichissement personnel ! J'avoue que j'ai été, comme beaucoup de Francovars, stupéfait de voir Madame de Formenteuil prendre sur elle toute la responsabilité dans cette affaire. La Cour Suprême en tiendra-t-elle compte ? Rien n'est moins sûr, mais cela lui vaudra peut-être une peine légère.

    Lise Carron : Ce serait en tout cas un coup très dur pour le PTF. Pensez-vous qu'une solution de rechange existe ?

    Bernard Lapointe : Ça me semble évident ! Récemment, Suzanne Destier m'a confié qu'elle avait eu une conversation avec un collègue ministre. Elle s'est alors vantée de lui avoir dit, alors qu'ils parlaient de la prochaine présidentielle, que tôt ou tard son tour viendrait et qu'elle y pensait chaque matin en se rasant les jambes ! C'est dire l'ambition de cette personne et on se doute que plusieurs membres influents du PTF sont eux aussi intéressés par le prestige que peut offrir la magistrature suprême ! Je pense en particulier à Clovis Bogendorfer ou Rebecca Langlette, qui ont été vus récemment à un dîner en ville, un dîner qui rassemblait les principaux dirigeants du PTF et le Chef de Clan de Mézénas. Les appétits vont être aiguisés, si Madame de Formenteuil est mise hors-course par une condamnation.

    Lise Carron : Merci, Monsieur Lapointe. Je rappelle le titre de votre livre, On fait du surplace, passe la 4ème, espèce de limace ! Bien entendu, nous reviendrons pour un flash spécial dès l'annonce du verdict. Une bonne fin de journée à tous nos auditeurs !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 28 Oct - 15:42

    FLASH SPÉCIAL



    Juge McAvoy : La Cour Suprême a décidé de condamner tous les accusés a deux mois de prison a laquelle sont ajoutés deux mois d’inéligibilité pour Edouard Chartin et Carol-Ann Chartin et Trois mois d'inéligibilité pour Sophie de Formenteuil et Julie Delaire. L'inéligibilité ne sera appliquée qu'a la sortie de prison des condamnés.




    Franck Kerner : Mesdames et messieurs, bonsoir. Le jugement vient de tomber, vous l'avez entendu avec nous en direct. Deux mois de prison pour tous les accusés, Édouard Chartrin, Carol-Ann Chartrin, Sophie de Formenteuil et Julie Delaire, plus une inéligibilité de deux à trois mois. C'est un véritable séisme qui ébranle le PTF. Tout de suite, pour en parler, nous avons en ligne Clovis Bogendorfer, président du groupe travailliste. Monsieur Bogendorfer, vous vous attendiez à une telle décision ?

    Clovis Bogendorfer : Avant de répondre à votre question, je voudrais rappeler l'attachement de tous les travaillistes à la justice de notre pays. La sanction est lourde, elle est très lourde, mais c'est celle de la Cour Suprême et nous la respectons.

    Franck Kerner : Certains pensent que les personnes condamnées devraient être exclues du PTF. Que leur répondez-vous ?

    Clovis Bogendorfer : Eh bien, ils ont tout à fait le droit d'émettre un avis mais la décision appartient uniquement au prochain Secrétaire National, lorsqu'il sera élu.

    Franck Kerner : Sophie de Formenteuil sera, de facto, dans l'incapacité de se présenter à la prochaine présidentielle. Vous allez devoir choisir un nouveau candidat. Avez-vous déjà quelques pistes ?

    Clovis Bogendorfer : Oui, je peux d'ores et déjà vous dire qui notre choix est fait. Il n'a pas été fait dans l'urgence, soyez-en certain, car nous avions déjà commencé à y réfléchir dès le début de cette affaire.

    Franck Kerner : Et peut-on savoir qui vous avez choisi ?

    Clovis Bogendorfer : La personne l'annoncera elle-même.

    Franck Kerner : Merci Monsieur Bogendorfer. Voilà, je vous rappelle le titre principal de cette édition spéciale, les accusés dans l'affaire des emplois fictifs ont tous été reconnus coupables, deux mois de prison pour Édouard Chartrin, Carol-Ann Chartrin, Sophie de Formenteuil et Julie Delaire, plus une inéligibilité de deux à trois mois. Bonne soirée sur Clic FM !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 30 Oct - 7:23

    BANDE-ANNONCE



    Jean-Michel Aphasie :

    Demain jeudi, à quelques heures du lancement de la campagne pour la Présidentielle et après une tourmente judiciaire qui a secoué le Parti Travailliste, je recevrai Suzanne Destier pour l'émission J'ai une question à vous poser.

    Le Parti Travailliste peut-il rebondir après le scandale des emplois fictifs ? A-t-il encore une crédibilité dans le pays ? Qui sera le candidat travailliste à la prochaine Présidentielle ?

    Suzanne Destier, invitée exceptionnelle de Clic FM, c'est demain et c'est en direct !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Clic FM

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 31 Oct - 14:31

    J'ai une question à vous poser

    Une émission du Service Politique de Clic FM





    Jean-Michel Aphasie : Bonjour à toutes et à tous. Le mandat du Président Kikojiro se termine, l'élection présidentielle se rapproche et les Francovars vont être appelés aux urnes. Le PTF a connu récemment des difficultés avec la condamnation de trois de ces membres, dont sa Secrétaire Nationale Sophie de Formenteuil. Aujourd'hui, je reçois Suzanne Destier. Bonjour Madame Destier.

    Suzanne Destier : Bonjour, Jean-Michel Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Une question tout d'abord sur le procès des emplois fictifs et la condamnation de Sophie de Formenteuil. Ne pensez-vous pas que cette condamnation va être un handicap pour la Présidentielle ?

    Suzanne Destier : Non, la condamnation de Madame de Formenteuil et des deux autres personnes, Édouard Chartrin et sa fille Carol-Ann, c'est avant tout un problème qui les concerne. Le PTF ne s'est pas mis hors-la-loi et nous avons toujours dit que nous respections la justice de ce pays et ses décisions. Cela ne sera donc pas un handicap pour la Présidentielle et ceux qui se risqueraient à croire le contraire ne feraient que se tourner en ridicule.

    Jean-Michel Aphasie : Madame de Formenteuil s'était auparavant déclarée comme étant la candidate du parti travailliste, on imagine facilement que des ambitions sont nées à la suite de sa mise à l'écart.

    Suzanne Destier : Oui et alors ? Quelle est votre question ?

    Jean-Michel Aphasie : Y a-t-il eu des luttes internes ? Des personnes n'ont-elles pas voulu profiter de l'occasion pour vouloir être candidat à sa place ?

    Suzanne Destier : L'ambition n'est pas une mauvaise chose et c'est même quelque chose de tout à fait normal dans une démocratie, d'ailleurs je...

    Jean-Michel Aphasie : Avez-vous de l'ambition, Madame Destier ? On raconte que vous avez déclaré que votre tour viendrait un jour ou l'autre. N'avez-vous pas pensé, après la mise à l'écart de la Secrétaire Nationale, que ce jour était arrivé ?

    Suzanne Destier : Je n'ai pas réagi comme ça. Je me suis d'abord demandé si ma candidature pouvait apporter un plus.

    Jean-Michel Aphasie : C'est pour cette raison que vous vous êtes présentée pour être Secrétaire Nationale ? La défaite a-t-elle été amère pour vous ?

    Suzanne Destier : Il n'est jamais amusant de perdre une élection. Mais il faut savoir rebondir. La vie n'est pas seulement faite d'élections, il y a aussi beaucoup de choses qui se passent entre deux élections.

    Jean-Michel Aphasie : Parlons de la gagnante, Rebecca Langlette. Celle-ci a déjà été candidate à la Présidentielle et elle a d'ailleurs manqué le second tour pour quelques dixièmes de points, Stéphane Maurier avait eu 26,51% et Madame Langlette 26,19%. Pensez-vous qu'elle ferait une bonne candidate ?

    Suzanne Destier : C'est une femme qui a de grandes qualités et je pense qu'elle ferait une très bonne candidate mais surtout une excellente Présidente de la République. Si elle souhaitait se présenter, je la soutiendrais, bien entendu.

    Jean-Michel Aphasie : Sera-t-elle candidate ?

    Suzanne Destier : Ce n'est pas à moi de répondre à cette question. Quand le moment sera venu, elle se déclarera si c'est le cas.

    Jean-Michel Aphasie : Et si je vous demande si le Président Kikojiro sera candidat ?

    Suzanne Destier : Je vous répondrai de la même façon.

    Jean-Michel Aphasie : Oui, mais pour vous, sera-t-il candidat ?

    Suzanne Destier : Pierre Kikojiro n'est plus cet homme plein d'énergie et d'enthousiasme que nous avons connu par le passé.

    Jean-Michel Aphasie : Êtes-vous en train de dire que le Président Kikojiro est usé ?

    Suzanne Destier : C'est vous qui l'avez dit.

    Jean-Michel Aphasie : Passons à l'après-Présidentielle. Certains pensent qu'il sera difficile de faire à nouveau un gouvernement de coalition avec votre parti et le RDR et l'UDR. Ces derniers temps on a vu un clivage réapparaitre entre la droite et la gauche, sans doute parce que la Présidentielle approche. Le PTF serait-il prêt à une alliance avec le MPF et le PAF ? Pourrait-on voir, assis à la même table pour un Conseil des Ministres, Jean Aslon, Brigitte Bregen et vous-même ?

    Suzanne Destier : La question est difficile, s'il doit y avoir une alliance entre nos trois partis, cela ne pourra se faire que sur un programme dont nous aurons discuté auparavant, je n'ai jamais varié sur ce point. Mais tout cela ne se fera qu'après la législative. Il faut qu'il y ait un débat d'idées, tout en pensant au pays et aux Francovars, avant de songer à se partager les portefeuilles ministériels.

    Jean-Michel Aphasie : Merci, Madame Destier, c'est la fin de cette émission.

    Suzanne Destier : Merci pour votre invitation.

    Jean-Michel Aphasie : Demain, je recevrai Rebecca Langlette. Bonne fin de journée à tous, avec les programmes de Clic FM, bien sûr !

    Contenu sponsorisé

    Re: Radio Clic FM

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 15:51