La plus grande des micronations !


    Visite aux militaires

    Partagez
    avatar
    Edouard Maréchal

    Messages : 4150
    Date d'inscription : 30/01/2013
    Age : 59
    Localisation : Fux

    Visite aux militaires

    Message  Edouard Maréchal le Ven 31 Mai - 18:45

    Le Président de la République, Raphaël Vinago et le Ministre des Affaires Étrangères et de la Défense, Rémi De Kaulle, se sont rendus aujourd'hui à la base l'actuelle base militaire de Picabie. Cette base date de l'époque Jallan, où est statonner actuellement des soldats de l'armée de terre. Les deux hommes arrivèrent, les militaires au garde à vous, les accueillirent. Les deux hommes saluèrent les militaires. Pendant que le Ministre discutait avec les dirigeants de la base, le Président de la République, discutait avec quelques militaires. Après avoir visiter la base, et avoir parler des principaux sujets de préoccupation des militaires, le Président de la République a tenu un discours.


    Je vous l'avez dis, je suis là.

    Je suis le Chef des Armées, et c'est de mon devoir, de notre devoir avec Monsieur De Kaulle, de venir vous rencontrer. Je suis ici, pour faire de nombreuses et importantes annonces. Mais aussi, pour vous entendre. Pour entendre vos inquiétudes, vos désirs pour l'avenir. Avec le Premier Ministre, le Ministre de la Défense et la ministre des finances, nous avons créer, un Livre Blanc. Ce livre, décrit la politique militaire du gouvernement du mois. Il y aura un Livre Blanc par mois. Il sera présenter au Parlement. Celui du mois de Juin, est très chargé et très important. Nous avons décider la création de cinq bases militaires, trois terrestre, une marine et une aérienne. Trois seront assurées dès ce mandat. Le ministère de la Défense, fera un appel d'offre aux entreprises de BTP pour la construction de ces bases. La première base terrestre se situera non loin d'ici, entre Picabie et Châtillon-Vernier, dans le Nord du pays. Cette base aura pour principal objectif la sécurisation de la zone de rébellion des Jallanistes. Elle servira également à la sécuritsation de notre frontière avec le Bangana. La second se situera à l'Ouest de Micropolia, elle assura la sécurité de tout l'Ouest de la Francovie, et même à Micropolia en cas de passage en DIF - Rouge par exemple. Enfin, le troisième base terrestre prévue se situera à l'est de Saint-Auteuil, pour protéger notre frontière avec la Sud-Syldavie, et d'un éventuel débarquement sur notre côte Sud. L'Armée de terre est la principale composante de l'armée francovare, mais elle doit être épauler. Par l'Armée de l'Air et, la Marine Nationale. La Marine a joué un rôle clé dans l'histoire de notre pays. Mais elle est à l'abandon. Nous devons la remettre en Etat. Le port de cette dernière sera à Rémipolis. Ville tournée depuis toujours vers la mer. Enfin, l'armée de l'Air. Nous avons besoin d'une aviation moderne. La base aérienne se situera à l'ouest de Fux. Car, cette région très peuplée ne peut pas être délaissé d'armée, et que les puissants vents de la région, sont propices à l'aviation. Ce Livre Blanc inaugure également la création d'un Etat-Major, composé d'un général de l'armée de Terre, d'un Amiral de la Marine Nationale, et d'un Général de l'armée de l'Air. Mais, notre armée, qui doit être moderne, doit être motorisée. Nous devons donc acheter des blindés, des avions, des navires. A chaque mois à partir de celui de Juin, l'Etat achètera aux entreprises trois chars et trois avions. Ils devront être produits en Francovie. Nous achèterons nos navires, un seul à la fois. Ce livre prévoit également l'achat d'un Avion Présidentiel et d'un escorte composée de deux chasseurs. Nous avons déjà choisis les modèles des chars et des avions. Militaires, j'ai énormément de respect pour votre rôle et votre fonction. Vous êtes l'image de notre Nation. Je souhaite, refaire de l'Armée, une fierté nationale ! Nous portons un vrai projet militaires, qui assurera intégrité de notre territoire, l'indépendance de la Francovie, et la sécurité du peuple Francovar. Mais sachez, que nous ne vous engagerons pas, dans des conflits qui ne nous concerne pas. Que personne ne pense que, parce que nous avons un projet militaire, que nous voulons nous lancer à la conquête ! Nous assurons juste, la sécurité de notre nation !

    Vive la République, Vive la Francovie, et Vive l'Armée Francovare !

    Les militaires présents applaudirent le Président de la République. Les deux hommes quittèrent donc la base, sur le retour, les militaires étaient alignés autour d'eux, au garde à vous. Le Président de la République a lâché avec le sourire :
    Ce serait plutôt à moi de me mettre au garde à vous !

    Les deux hommes repartirent, avec le sentiment du devoir accompli.


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 16:04