La plus grande des micronations !


    Radio Francovie

    Partagez
    avatar
    Laurent Hautelier

    Messages : 1425
    Date d'inscription : 13/12/2012
    Age : 66
    Localisation : Châtillon Vernier

    Re: Radio Francovie

    Message  Laurent Hautelier le Jeu 9 Mai - 20:56

    Karl Lekornu : Les électeurs n'ont pas eu le temps de se mobiliser. Les néo-idées de notre parti sont peut-être aussi plus radicales que celles du PMLF et mon parti correspond donc à moins d'électeurs.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 20:57

    Franck Kerner : Monsieur Holtz, pareillement vous avez fait un score assez faible. Le centrisme a-t-il encore une place en Francovie ?
    avatar
    Edouard Maréchal

    Messages : 4150
    Date d'inscription : 30/01/2013
    Age : 59
    Localisation : Fux

    Re: Radio Francovie

    Message  Edouard Maréchal le Jeu 9 Mai - 21:00

    Richard Holtz : Oui, bien sur, comme on a pu le voir à Châtillon ou à Fux, ou nous avons fait de très bons scores aux élections locales. Seulement notre score faible est dû à Raphael Vinago et au RDR. Beaucoup de nos membres, ont été plus convaincus par Monsieur Vinago.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 21:05

    Franck Kerner : Voulez-vous dire que l'UCF serait un parti tout juste bon à gérer des villes et des villages, mais qui n'a pas vocation à diriger le pays ?
    avatar
    Edouard Maréchal

    Messages : 4150
    Date d'inscription : 30/01/2013
    Age : 59
    Localisation : Fux

    Re: Radio Francovie

    Message  Edouard Maréchal le Jeu 9 Mai - 21:09

    Richard Holtz : Si bine évidemment que je pense que nous pouvons diriger le pays. Sinon, je ne me serai pas présenter à l'élection Présidentielle. Mais, nous sommes un parti jeune et nouveau, les francovars ont préféré pour cette élection rester dans les partis plus anciens.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 21:15

    Franck Kerner : Ceci dit, Brice Dufour, qui se présentait pour l'UCF, a réalisé un score nettement meilleur que vous lors de la municipale de Micropolia. Bien, nous arrivons au terme de ce débat. Monsieur Lekornu, le jour du vote, où serez-vous et que ferez-vous ?
    avatar
    Laurent Hautelier

    Messages : 1425
    Date d'inscription : 13/12/2012
    Age : 66
    Localisation : Châtillon Vernier

    Re: Radio Francovie

    Message  Laurent Hautelier le Jeu 9 Mai - 21:18

    Karl Lekornu : Je serai à Châtillon-Vernier où je voterai blanc. Aucun candidat ne rassemble vraiment, entre Vinago dont le parti crie sur tous les toits que la pseudogauche veut établir une dictature mais veut faire de même et Maurier dont le bilan est peu satifaisant mais agissant en faveur des industriels; nous ne préférons pas choisir.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 21:22

    Franck Kerner : Monsieur Holtz, même question.
    avatar
    Edouard Maréchal

    Messages : 4150
    Date d'inscription : 30/01/2013
    Age : 59
    Localisation : Fux

    Re: Radio Francovie

    Message  Edouard Maréchal le Jeu 9 Mai - 21:23

    Richard Holtz : Eh bien moi je serai à Almara, où je voterai pour Raphael Vinago.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 21:28

    Franck Kerner : Très bien, merci messieurs. Chers auditeurs, vous retrouverez ce débat en rediffusion toute la nuit, si toutefois vous n'arrivez pas à trouver le sommeil. Demain, nous poursuivrons notre série de débats avec deux autres personnalités politiques. Dans un instant, la rediffusion de l'interview exclusive de Raphaël Vinago, que nous avons réalisé cette après-midi. Bonne fin de soirée et bonne nuit, sur Radio Francovie. Il est 23h28, le rappel des titres...
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Jeu 9 Mai - 21:36

    Lise Carron : ... et a demandé à faire barrage à, je cite, "son socialisme d'un autre âge". 23h36, Les Nuits de Francovie commencent, rediffusion de nos programmes de la journée. Tout de suite, l'interview que Raphaël Vinago a accordé cette après midi à Franck Kerner.



    INTERVIEW POLITIQUE



    Franck Kerner : Monsieur Vinago, vous êtes arrivé en tête de cette présidentielle. Heureux, je suppose ?

    Raphaël Vinago : Oui bien sûr. Je suis très heureux de savoir que de nombreux Francovars me font confiance, et croient que je suis, le plus apte a remettre notre pays dans le droit chemin.

    Franck Kerner : Qu'avez-vous pensé au moment d'apprendre que vous étiez en tête du premier tour ?

    Raphaël Vinago : J'ai pensé à notre pays, et à tous ceux qui ont voté pour moi. J'ai pensé, au chemin que j'ai parcouru, depuis le début de ma carrière politique. Que j'avais fait beaucoup de choses. Mais, qu'il me reste tant à faire si je suis élu.

    Franck Kerner : Pensez-vous que Francovie Unie appellera à voter pour vous ?

    Raphaël Vinago : Je ne peux pas répondre à leur place. Oui, j'espère bien évidemment, car, nous avons des idées proches, et nous menons la même lutte contre Stéphane Maurier et la gauche.

    Franck Kerner : Quels sont vos rapports avec Damien Hautelier, l'actuel Premier Ministre ?

    Raphaël Vinago : Disons, quelle ne sont pas aussi bonnes que je le souhaiterais. Etant donné que beaucoup de monde crient sur tous les toits que le PCF de Monsieur Hautelier me déteste, c'est compliqué d'avoir de bonnes relations. Mais, si je suis élu, je compte sur lui pour mettre ses rancoeurs personnelles de côtés, pour le bien de notre pays.

    Franck Kerner : Beaucoup de personnes pensent que vous pourriez dissoudre le parlement. Envisagez-vous de le faire ?

    Raphaël Vinago : Oui, et ce pour plusieurs raisons, pas que politiques. Tout d'abord, pour me permettre si je suis élu, de mettre en place le programme pour lequel les Francovars m'éliraient. Et puis, pour réformer le calendrier électoral. Car jusqu’à présent, les élections législatives sont avant les Présidentielles, ce que bon nombre de gens trouvent aberrant. Si je dissous le Parlement, cela permettrait d'inverser les législatives et les Présidentielles.

    Franck Kerner : Quelle serait votre première action en tant que président ?

    Raphaël Vinago : Je mettrais en place la création de syndicats dans chaque secteur. Cela est indispensable pour protéger les travailleurs, et entretenir un dialogue entre l'Etat et les travailleurs. Mais, je rencontrerai très vite également, Émile Bogendorfer, le Directeur le la BCF.

    Franck Kerner : Quel genre de Président serez-vous ?

    Raphaël Vinago : Je serai un Président courageux. Un Président qui prendra des décisions, et qui sera en première ligne. Un Président qui assumera ses actes. Je respecterai les Francovars, tous les Francovars. Car j'ai besoin de tous les Francovars, pour m'aider à présider autrement, un pays plus juste et plus fort ! Un Président, qui ira à la rencontre des gens, tout en travaillant avec le Gouvernement. Voilà, le Président que je serai, un Président fort et moderne !
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 12 Mai - 18:39

    INTERVIEW POLITIQUE


    Franck Kerner : Après l'interview de Raphaël Vinago, il nous a semblé normal d'interviewer également son adversaire, Stéphane Maurier. Il faut noter que nous lui avons proposé de venir le rencontrer au Palais Présidentiel mais qu'il n'a pas souhaité recevoir de traitement de faveur et a accepté de se déplacer jusque dans nos studios, ce pour quoi je le remercie. Mesdames et messieurs, voici l'interview que nous avons réalisé avec le candidat Maurier, cet après-midi.



    Franck Kerner : Monsieur Maurier, bonjour. Il s'en est fallu de peu pour que vous ne soyez pas qualifié pour le second tour. Vous attendiez-vous à un tel résultat ? D'où vient cette érosion de votre électorat ?

    Stéphane Maurier : Bonjour Monsieur Kerner. Oui, c'est bien une érosion, qui s'explique par deux choses. L'arrivée de nouveaux partis politique au centre et à gauche ainsi que un rejet habituel d'une partie de la population envers le pouvoir en place. Aujourd'hui je subit les multiples victoires présidentielles , municipales et législatives mais si on regarde bien cela me touche peu. En effet par rapport à la précédante election j'ai chuté de 8 pts tandis que Raphael Vinago lui a chuter de près de 17 points par rapport à son prédecesseur. On voit donc que je suis beaucoup moins touché par ailleurs au 1er tour je suis celui qui a recu le plus de vote de la part de la population ce qui exprime le soutiens du peuple envers ma candidature.


    Franck Kerner : Quel est votre projet pour le pays ? Que pensez-vous pouvoir lui apporter si vous êtes réélu ?

    Stéphane Maurier : Je n'ai pas pu durant mon premier mandat faire tout ce que je voulais. J'ai subit une cohabitation mais contrairement à mon predecesseur je ne me suis pas dit je ne vais rien faire j'ai les poings liés. Non j'ai agit et je vais continuer d'agir. Il y a tellement de projet important à ce saisir. Le Gouvernement les a commencé avec le code civil et le code économique mais il y a aussi une diplomatie à continuer. J'ai commencé il y a plusieurs jours déja des relations avec Armara , nous avons en ce moment meme la ratification du traité au Krassland enfin là aussi don le prochain président se devra de continuer ma politique de réouverture au Micromonde. J'espere que ce Président sera moi.


    Franck Kerner : Que pensez-vous du score du NPMLF ? Ce parti est-il pour vous dangereux ? Envisageriez-vous de gouverner avec lui ?

    Stéphane Maurier : Aucun parti n'est dangereux , je n'ai pas peur de perdre il n'y a donc aucun danger. Le score du NPMLF est plus qu'honorable et se doit d'etre respecté cependant non je ne compte pas faire alliance avec eux sauf si ils sont d'accord avec mon programme et mon idéologie ce qui n'est visiblement pas le cas.


    Franck Kerner : Vous avez évoqué un référendum sur le mariage homosexuel. Pourquoi un tel référendum ?

    Stéphane Maurier : Eh bien oui je compte organiser avant la fin de ce mandat un referendum sur l'adoption du mariage homosexuel afin que celui-ci soit intégré au Code Civil en préparation. Je pense que la République , le peuple à besoin de s'exprimer. Il va pouvoir le faire sur cette election mais aussi sur ce sujet social afin de prouver que la Francovie est une nation qui prone l'égalité et la fraternité.


    Franck Kerner : Le traité avec le Krassland a été ratifié par les deux pays. Pensez-vous vous rendre dans ce pays avant le second tour ?

    Stéphane Maurier : Non je trouve que se serait déplacé de ma part d'aller au Krassland en pleine période d'election. Si on m'y invite je ne refuserais pas mais j'espere ne pas recevoir immédiatement une invitation car je serais en fin de mandat et je ne pourrais pas tellement m'engager sur des actions que mes successeurs devront exercer quelques jours après peut etre. C'est une question de respect envers le candidat Raphael Vinago et le peuple dans son ensemble.


    Franck Kerner : Avec quel autre pays souhaiteriez-vous entamer des relations diplomatiques et pourquoi ce pays ?

    Stéphane Maurier : Nous avons commencé avec Armara mais moi je l'ai dit j'aimerais developper nos relations avec nos voisins et plus generalement avec le continent sud, Nadur , Prya , Bangana etc... Il y a des grands projets à entreprendre sur ce continent mais avant il faut etre reconnu par ses pays et se sera l'objectif de mon mandat.


    Franck Kerner : Un parti écologiste vient d'être créé, est-ce une bonne chose, selon vous ?

    Stéphane Maurier : Oui toutes les opinions se doivent d'etre exprimés.

    Franck Kerner : Merci, Monsieur le Président.

    Stéphane Maurier : Merci à vous.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Dim 12 Mai - 20:44

    Franck Kerner : Enfin, international, le Krassland a ratifié le traité de reconnaissance mutuelle avec 21 voix pour et 4 abstentions. Nous devrions très prochainement envoyer un ambassadeur dans ce pays du nord de l'archipel. Pour terminer, les résultats des audiences viennent de tomber. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous écouter et nous vous en remercions. Radio Francovie écrasent tous ces concurrents, que ce soit au niveau local ou national. Radio Almara est deuxième et Radio Fux troisième, toutes deux loin derrière. 22h44, tout de suite la météo, puis un rappel des principales informations à retenir de cette journée.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 15 Mai - 18:12

    Franck Kerner : Il est 20h12, vous écoutez Radio Francovie, et Raphaël Vinago est élu Président de la République avec 59,35% des voix.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 15 Mai - 19:51

    Franck Kerner : ... a été exclue de Francovie Ecologie - Les Verts. Longtemps critiquée au sein de son propre parti, puisqu'elle proposait une alliance avec la droite, la jeune femme s'était présentée à Rémipolis, contre l'avis de la direction de FELV. Le IIème Congrès de Francovie Unie aura lieu demain et vendredi. Au cours de ce congrès, le parti élira son nouveau Secrétaire National. Yves Lefesbure et Suzanne Destier sont donnés comme les deux grands favoris de cette élection. Revenons-en donc au titre principal de ce journal, l'élection de Raphaël Vinago comme Président de la République. Lise Carron.

    Lise Carron : Avec 59,35% des voix, Raphaël Vinago a donc été élu Président de la République. Face à lui, des défis énormes. L'économie, les relations internationales qui peinent à démarrer, une possible dissolution du Parlement. Mais surtout, un dilemme institutionnel. Stéphane Maurier a signé un décret pour un référendum qui devrait avoir lieu le week-end prochain. Mais il doit laisser la place à son successeur dès demain. S'agit-il d'un dernier pied de nez d'un homme qui doit à regret quitter le pouvoir ? Raphaël Vinago va-t-il aller dans le sens du décret ou va-t-il l'annuler ? Et qu'en est-il de ces rumeurs qui circulent, selon lesquelles le Président Maurier n'aurait pas consulté son Premier Ministre avant de signer ce décret, comme la Constitution lui impose ? Quoi qu'il en soit, les jours qui viennent vont être décisifs pour Raphaël Vinago et il n'a pas une minute à perdre. Il va devoir très vite enfiler le costume présidentiel. Pas d'état de grâce pour lui. Lise Carron, en direct du Palais Présidentiel, pour Radio Francovie.

    Franck Kerner : Tout de suite la météo, puis le rappel des titres.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Lun 20 Mai - 22:15

    Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée - Flash spécial - Léna Seborova hospitalisée en début de soirée -

    Franck Kerner : Nous apprenons à l'instant que Madame Léna Seborova a été admise à l'hôpital, en début de soirée. Madame Seborova, agée de 63 ans, a remplacé Monsieur Madrigan à la tête du Clan de Mézénas le 26 février 2013. Elle est également la Secrétaire Nationale de Francovie - Ecologie les Verts et tête de liste de ce parti à la prochaine législative. Nous reviendrons sur cette information au cours de nos prochaines éditions.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Mer 22 Mai - 18:35

    Franck Kerner : ... et pour terminer ce journal, nous irons au stade, plus précisément le stade Oscar Mouroy, où aura lieu ce soir le match entre le FC Picabie et le Mézénas FC. Mais revenons à cette triste nouvelle, l'hospitalisation de Madame Léna Seborova, une hospitalisation qui s'est déroulée dans la nuit de lundi à mardi. Lise Carron.

    Lise Carron :
    Lundi soir, peu après minuit, Léna Seborova a été hospitalisée, à la suite d'un malaise cardiaque. Les médecins qui se sont occupé d'elle ont déclaré qu'elle était à présent hors de danger, fort heureusement, mais elle devra rester quelques jours à l'hôpital, le temps que son état s'améliore. Le malaise cardiaque est survenu alors que la Secrétaire Nationale du parti écologique francovar se trouvait en famille et avec quelques amis. Lors de ses dernières apparitions en public, Léna Seborova semblait très fatiguée et il lui faudra sans doute ralentir son rythme de travail. Depuis l'hôpital de Micropolia, Lise Carron, pour Radio Francovie.

    Franck Kerner : Sans transition, le sport. Ce soir c'est le choc entre le leader, FC Picabie, et Mézénas FC. Nous avons en ligne Jérôme Dubreuil, l'entraineur de Mézénas. Monsieur Dubreuil, bonsoir.

    Jérôme Dubreuil : Bonsoir !

    Franck Kerner : Comment le match se présente-t-il à quelques minutes du coup d'envoi ?

    Jérôme Dubreuil : Eh bien, écoutez, plutôt bien ! Mes joueurs sont au taquet, ils sont remontés et prêts à montrer de quoi ils sont capables.

    Franck Kerner : Vous vous êtes fait remarquer ces derniers jours dans la presse, vous avez eu des mots très durs contre Gérard Houillette.

    Jérôme Dubreuil : Ecoutez, l'inimitié entre nos deux clubs n'est pas un scoop, ce sont deux façons de jouer très différentes. Gérard Houillette s'imagine peut-être que le championnat est déjà gagné pour lui. Mais c'est un entraineur sans aucune originalité et je crois qu'à sa place, j'attendrais la fin de la saison pour faire le fanfaron.

    Franck Kerner : Vous pensez pouvoir battre le FC Picabie ?

    Jérôme Dubreuil : Eh bien, écoutez, je pense qu'on ne se déplace pas en Picabie pour faire du tourisme, sinon ça se saurait. On a bien l'intention de faire un coup et de ramener 3 points à la maison.

    Franck Kerner : Merci, Jérôme Dureuil. Tout de suite la météo, puis le rappel des titres.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 24 Mai - 13:44

    Franck Kerner : Trois jours après son hospitalisation, Léna Seborova va mieux, beaucoup mieux, même. Les médecins ont assuré qu'elle pourrait sortir en début de semaine prochaine. La campagne pour la législative se termine ce soir et selon notre dernier sondage, le RDR et Francovie Unie seraient en tête et au coude à coude, avec un très léger avantage pour la liste emmenée par Pierre Kikojiro. On se dirigerait vers une défaite historique de la gauche. Tout de suite, le sport, puis le rappel des titres, mais avant cela, quel temps va-t-il faire ce week-end ?
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Ven 24 Mai - 19:03

    Lise Carron : ... et la Secrétaire Nationale des Verts devrait sortir de l'hôpital en début de semaine prochaine. Tout de suite, Politis, l'émission politique de Radio Francovie, présentée par Franck Kerner et Jean-Michel Aphasie.



    POLITIS




    Franck Kerner : Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Michel. La campagne pour la législative touche à sa fin et les bureaux de vote seront ouverts dès demain à la première heure. Le RDR a occupé le devant de la scène politique au cours de cette semaine et on a guère entendu les autres partis s'exprimer. Alors que les sondages prédisent déjà une défaite historique pour la gauche de gouvernement, alors que notre économie peine à démarrer, quelle est la place de Francovie Unie dans le paysage politique francovar ? Nous en parlons ce soir avec Laurette Minnaud. Madame Minnaud, bonsoir.

    Laurette Minnaud : Bonsoir.

    Franck Kerner : Tout de suite, la première question, Jean-Michel Aphasie.

    Jean-Michel Aphasie : Madame Minnaud, votre ascension a été fulgurante, députée, puis présidente du Parlement, puis Secrétaire Nationale de Francovie Unie. Jusqu'où irez-vous ?

    Laurette Minnaud : Ce qui compte c'est l'instant présent, je ne me projette pas constamment dans l'avenir. Aujourd'hui mon objectif est de faire gagner mon pays et mon parti lors de la législative.

    Franck Kerner : Contrairement à Rebecca Langlette, vous avez annoncé très clairement vouloir une alliance avec les autres partis. A quels partis pensiez-vous en disant cela ? Le PPC ?

    Laurette Minnaud : Allons, un peu de sérieux ! Je pensais bien sûr au RDR et à l'UCF, car je pense que nous avons de nombreux points communs.

    Franck Kerner : Que pensez-vous de l'idée de l'Union des Droites, proposée par Pierre Kikojiro ?

    Laurette Minnaud : Je l'approuve, entièrement. Le mandat de Stéphane Maurier a laissé des blessures dans le pays, notre économie a beaucoup souffert. Seule un rassemblement de tous les partis de droite pourra relancer notre pays sur ce plan.

    Jean-Michel Aphasie : Mais vous espérez mener la barque, vous n'allez pas vous contenter d'être à la traine, derrière RDR et l'UCF.

    Laurette Minnaud : Je ne dirais pas ça. Si les électeurs nous donnent la majorité, nous dirigerons le pays ensemble, sans renier nos différences et notre vision de la société.

    Franck Kerner : Vous avez été l'une des rares personnalités de droite à vous prononcer en faveur du mariage gay. Certains ont prétendu que vous l'avez fait dans le seul but de vous attirer les voix des homosexuels lors du congrès qui vous a porté à la tête de Francovie Unie.

    Laurette Minnaud : Il n'en est rien. Je suis et je reste favorable au mariage homosexuel. Mais nous devons nous préoccuper des attentes de tous les Francovars et pas seulement d'une partie d'entre eux.

    Jean-Michel Aphasie : Vous n'avez pas fait de meeting pendant cette campagne, vous avez simplement envoyé une lettre à tous les électeurs. Pourquoi ?

    Laurette Minnaud : Je n'ai pas fait que cela. Bien sûr, les médias n'en ont pas beaucoup parlé mais je suis allée à la rencontre de beaucoup de nos concitoyens, en faisant du porte-à-porte. C'est ma façon de concevoir la politique.

    Franck Kerner : Vous êtes avec Edouard Chartrin la représentante de l'aile la plus modérée de Francovie Unie, une libérale démocrate proche du centre. Quelles seraient selon vous les mesures à prendre en économie ?

    Laurette Minnaud : Une relance par la consommation. La masse monétaire actuellement en circulation est trop faible. La gauche au pouvoir a mené une politique d'austérité, réduisant les dépenses et augmentant les impôts. Nous devons au contraire relancer notre économie par une politique volontariste, une baisse des impôts et une augmentation des salaires.

    Franck Kerner : Merci, Madame Minnaud. Merci Jean-Michel. Cette interview ne sera pas rediffusée cette nuit puisque la campagne cesse à minuit ce soir. Ne manquez pas notre émission spéciale législative dimanche soir. Dans un instant, le rappel des titres puis un rapide point sur la circulation en cette veille de week-end.
    avatar
    Emile Bogendorfer

    Messages : 7119
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 67
    Localisation : Mézénas

    Re: Radio Francovie

    Message  Emile Bogendorfer le Sam 25 Mai - 21:13

    Denis Olivès : Chers auditeurs, vous savez sans doute que la Ministre Ito Okuno a décidé de me renvoyer, ainsi que tous les journalistes de Radio Francovie, car elle nous accuse de partialité. Toute l'équipe de notre radio a bien sûr été bouleversée d'apprendre cette nouvelle et après la surprise est venue l'incompréhension. Nous avons toujours été objectifs, nous avons laissé la parole à toutes les forces politiques de notre pays. Depuis sa création, nous avons reçu dans cette station des responsables du PPC, du RDR, de Francovie Unie, mais aussi de l'UCF et du NPMLF. Chaque fois qu'une personnalité politique a souhaité s'exprimer sur notre antenne, nous lui avons réservé le meilleur accueil. Nous quittons cette radio avec la certitude d'avoir accompli notre devoir. Franck Kerner, Lise Carron et Jean-Michel Aphasie se joignent à moi pour vous remercier de votre fidélité. Nous souhaitons bonne chance à l'équipe qui nous remplacera. Notre station cessera d'émettre dans 5 secondes.



    5, 4, 3, 2, 1, ...


    Spoiler:

    avatar
    Armando Velázquez

    Messages : 28
    Date d'inscription : 16/07/2013

    Re: Radio Francovie

    Message  Armando Velázquez le Sam 27 Juil - 23:28



    Nouvelle Radio Francovie !
    avatar
    Armando Velázquez

    Messages : 28
    Date d'inscription : 16/07/2013

    Re: Radio Francovie

    Message  Armando Velázquez le Sam 27 Juil - 23:42

    Flash Info :

    - Le Groupe FRP à l'Assemblée Nationale sera rattaché au PPC.

    - Roger Humbert de la Pléssaillère crée la "Société Francovine d'Aviation et de Recherche Aérospatiale" et présente son premier programme .

    - Le Taux de participation aux législatives est de 36,4%

    - Les candidatures au poste de directeur de la CHEMS son ouvertes

    - à la demande de Mme Leileina , et de la relation entre la culture Franco-nadéenne , Radio Francovie vous passe un morceau nadéen :
    Il s'agit d'une chanteuse nadéo-abaleconienne du nom de Savina Sandre


    avatar
    Armando Velázquez

    Messages : 28
    Date d'inscription : 16/07/2013

    Re: Radio Francovie

    Message  Armando Velázquez le Sam 27 Juil - 23:55

    Un peu de musique avec un morceau classique ...

    avatar
    Armando Velázquez

    Messages : 28
    Date d'inscription : 16/07/2013

    Re: Radio Francovie

    Message  Armando Velázquez le Mar 30 Juil - 16:54

    La suite du livre de notre unique écrivaine Francovare vient de sortir !

    Contenu sponsorisé

    Re: Radio Francovie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 15:52