La plus grande des micronations !


    Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Partagez
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Mer 27 Mar - 19:47

    HRP : Ceci est un scénario , lorsque je contact celui qui doit choisir entre plusieurs propositions , je ne lui en propose pas officielement il doit les trouver tout seul et donc agir seul.
    Cela peut etre un scénario court ou long en fonction des décisions.
    A chaque fin de scénario j'explique les differents choix possibles.




    Le Commissaire Grochin était très anxieux aujourd'hui , lui qui était en charge de l'enquete du G-30 et des groupes jallanistes il savait que c'était un grand jour pour lui et pour sa brigade.

    Son équipe a trouvé le fournisseur des balles du sniper , après l'avoir interrogé et arreté ils ont obtenuent le nom du sniper qui visiblement a du travailler rapidement suite à l'annonce dans les médias du dementellement du G-30. Ce travail rapide lui aura provoqué l'erreur fatale d'etre retrouvé.

    Alors que son équipe allait l'arreter , le sniper qui était totalement absent des fichiers de l'Etat civil , certainement un assassin au profit de l'ancien Régime , a décidé de se suicider avec du cyanure.
    Il a brulé la plupart des documents qu'il avait mais surpris par la rapidité de la police , cette dernière a réussit à trouver des documents de ses comptes financiers du Krassland.
    Celui-ci montré d'ou venait l'argent de son forfait !

    Rentré au commissariat pour trouver où cela ménait il fut très surprit et contacta le Ministre de l'interieur pour lui demander si il devait intervenir et si il pouvait utiliser la police nationale.
    Après avoir réflechit , le Ministre de l'Interieur lui indiqua de contacter et proteger Archibald Parmentier et autres dignitaires du Clan Picaban qui pouvait etre à tout moment en danger et d'ensuite intervenir.

    Il écouta les ordres et la police nationale s'emparerent d'Archibald Parmentier qui surprit et encore paranoiaque d'une époque révolue , a cru qu'il s'agissait d'un coup d'Etat.
    Les dignitaires en sécurité , les policiers entrerent dans le Patriarchame où devait se trouver la chef de la cellule jallaniste : La Vice-Patriarche aux affaires politiques Sophie Flavier !

    Mais celle-ci a visiblement profité d'avoir été prévenu par des complices suite à la protection des dignitaires du Clan pour s'enfuir.

    Extremement décu , le Commissaire Grochin promit à ses collègues de la retrouver coute que coute !

    Le Ministre de l'Interieur devrait intervenir à son ministère voir faire une visite à Picabie pour prendre la parole sur cette affaire.




    Parmis les possibilités du Scénario que j'avais prévu on avait :

    Réussite ---) Intervention Directe qui aura provoqué le suicide de la chef de la cellule et l'arrestation de ses complices

    Moyen ---) Intervention mais avec l'aide du Clan Picaban et de la police Municipale qui provoquera la fuite de la cheftaine aidé par des complices (c'est ce choix qui fut le plus proche du ministre)

    Fiasco ---) Aucune intervention ou attente d'intervention qui aurait provoqué beaucoup de catastrophe

    Il y aura donc une suite !




    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Dim 31 Mar - 20:58

    Chapitre 2 :

    Le Commissaire Grochin lorsqu'il avait demander au Ministre de l'interieur quoi faire pour rattraper les jallanistes avait obtenu pour réponse : Faites tout pour les poursuivres.

    Il a donc dilligenter les enquetes et cela avancait doucement et surement , il y avait eu quelques perquisitions mais rien de bien méchant contre les jallanistes.

    Quand le soir des elections alors qu'il regardait la télé au commissariat avec les policiers il entendit Radio Picabie.


    Oh les Fils de p***
    Bor*** mobiliser les troupes tous à la radio vite !!!



    Quand il arriva il ne trouva que du personnel ligoté et quelques balles au plafond ayant servit à faire peur , il arreta rapidement le discours de la jallanistes.
    Il était déja trop tard tout le monde était parti !


    Eh merde on les auras j'en suis sur !



    Parmis les possibilités du Scénario on avait :


    Réussite ---) Proteger les points sensibles notamment Radio Picabie ce qui aurait permit l'arrestation de bon nombre de Jallanistes

    Fiasco ---) Ne pas proteger Radio Picabie avec les conséquences que l'on connait.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Lun 1 Avr - 21:23

    Chapitre III

    A Picabie plus de 4500 jallanistes s'etaient réunient dans une manifestation commune.
    La police très mobilisé grace à des renforts était prete à intervenir.
    Suite aux indications du ministre , la police avait également infiltré les groupes directement dans le cortège.
    Ainsi ils ont réussit à infiltrer dans des groupes très influents pouvant les amener vers la chef de la cellule Picabanienne.
    Visiblement des indications ont été donné aux manifestants par les dirigeants des cellules pour eviter tout dérapage et une intervention de la police.
    La manifestation est donc pacifiste.


    Possibilité du Scénario :

    Réussite ----) Mobiliser une sécurité pour la manifestation et s'infiltrer dans les groupes ou les suivres après la manifestation

    Moyen ----) Mobiliser des troupes pour la sécurité

    Fiasco ----) Mobiliser peu de troupes

    C'est donc une Réussite pour ce Scénario !


    Quand tout à coup un policier en civil parmis les manifestants contacta le commissaire Grochin :

    Commissaire , Commissaire , il y a le tueur de flic de Chatillon dans la manifestation !
    Oui je confirme c'est bien lui , on intervient ?


    Le Commissaire Grochin surprit répondit :

    Mais qu'est-ce qui fou là ce con !
    Non attendez on risque de griller notre couverture , je vais demander l'avis du Ministre !
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Dim 7 Avr - 23:31

    Chapitre IV


    Remarque : Quand il y a des chapitres dilème c'est qu'on est proche de la fin


    Le Commissaire Grochin après avoir recu l'ordre directement du ministre déclara dans le taky-walkie :

    On le laisse partir ! On peut pas intervenir sinon on va se faire griller.
    On l'aura une prochaine fois.


    Les policiers infiltrés ont réussit à etre integrer dans des cellules importantes et sont proche de pouvoir rencontrer et tout connaitre de la cheftaine.
    Le Second de la cheftaine leur donne un test pour pouvoir leur accorder la confiance ce qui leur permettrait de connaitre la cachette de la cheftaine.

    Les policiers contactent immédiatement et discretement le tout niveau directeur du RAID et du GIGN , l'ancien Commissaire Grochin :

    Monsieur , on est proche de tout connaitre de la cellule , on va subir une sorte de bizutage pour savoir si on est digne de confiance.
    Ce bizutage c'est de detruire le siège de la Picamine à Picabie.
    La cellule dispose de plusieurs bombes qui devraient suffir à tout peter.
    Normalement la cellule veux eviter tout bléssé , elle veux juste detruire le batiment.
    Doit t-on suivre ce bizutage ou tout arreter ?


    Le Directeur Grochin comme précédemment déclara qu'il fallait qu'il contacte le ministre.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Ven 19 Avr - 7:02

    Le Directeur Grochin avait recu du ministre l'ordre de ne pas laisser le siège de Picamine explosé.
    Le directeur du GIGN et du RAID décide donc d'indiquer à ses taupes de justifier leur refus par une peur d'aller trop loin dans la lutte.
    Leur refus pénalisa leur infiltration de plusieurs jours.


    Solutions possibles du Scénario :

    Arrow Faire peter le siège de Picamine qui aurait permit de retrouver la chef de la cellule mais qui aurait provoqué en plus des dégats , la mort de 8 personnes dont des enfants (1 chance sur 2).

    (Choix du ministre) Arrow Ne pas faire peter le siège de Picamine ce qui provoquera une pénalité de 10 jours dans l'infilitration.



    Chapitre V


    Après une perte de temps du au refus de l'attentat de Picamine , le directeur Grochin a du attendre beaucoup de temps avant d'avoir des nouvelles de d'autres taupes dans d'autres filères du réseau.
    Ceux-ci indiqué qu'il existerait un complice de premier ordre qui serait au courant de la cachette de la chef et de la plupart du reseau des jallanistes.
    Ce complice serait connu de plusieurs personnes mais seulement avec des indices qu'il faudrait cumuler pour avoir un nom.
    Pour avoir ses indices il va etre necessaire de lancer des coups de filet mais les filières communiquent efficacement entre elle et ils se pourraient que il y ai des fuites.
    Il va donc faloir pour le directeur Grochin divisé ses troupes pour essayer d'avoir le plus de personne possible mais cela peut provoquer des erreurs et donc la fuite de certains réseaux.
    A ce titre il doit décider de prendre des risques ou non , cela étant une décision politique il va demander au ministre en lui remettant ses indications.



    Choix Numéro 1 : Le ministre envoit la totalité du RAID et du GIGN ensemble sur 10 filières du réseau chacun leur tour. Cela à l'avantage de pouvoir à coup sur démonter au moins une partie du réseau mais il est largement possible que les dernières fillières soient prévenu et fuit.

    Concretement : 10 lancés de dé , si c'est 1 la filière est dementelée si c'est 2 non. CHaque filière comprenant 10% du réseau ciblé.
    Résultat possible : 0 , 10 , 20 , 30 , 40 , 50 , 60 , 70 , 80 , 90 , 100 % de dementellement


    Choix Numéro 2 : Le ministre attend que certaines filières se regroupent et les attaquent ensuite , cela permettra en cas de réussite de l'opération un meilleur dementellement mais une fuite plus importante aussi.

    Concretement : 4 lancés de dé , si c'est 1 la filière est dementelée si c'est 2 non. Chaque filière comprenant 25% du réseau ciblé.
    Résultat possible : 0 , 25 , 50 , 75 , 100 % de dementellement


    Choix Numéro 3 :
    Le Ministère décide de diviser ses troupes et d'attaquer l'ensemble des filières en meme temps , aucune possibilité d'etre prévenu ce qui évite les fuites mais la division des effectifs pourra provoquer l'echec total de l'intervention dans chaque fillière.

    Concretement : 1 Lancé de dé , si c'est 1 c'est un dementellement réussit si c'est 2 c'est raté. Il s'agit ici de viser 100% du réseau ciblé.
    Résultat possible : 0 , 100 % de dementellement



    Selon les informations que recoit le commissaire en fonction du dementellement il y aura :

    Entre 0 et 30% de dementellement : Aucun indice fiasco total
    Entre 40 % et 60% de dementellement : 1 petit indice
    Entre 70 % et 80% de dementellement : 1 indice important
    Entre 90 % et 100 % de dementellement : le nom du complice



    Le Directeur Grochin était dans la salle de crise du ministère , il ne connaissait pas encore bien le nouveau ministre tout comme les autres membres présent autours de la table qui font parti de la direction de la police.
    Attendant l'arrivée du ministre (par mp) il déclare :


    Esperons que le Ministre fera le bon choix et qu'il aura les corrones necessaires.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Ven 19 Avr - 21:52

    Le Ministre venait d'arrivée dans la cellule de crise.
    Ayant comprit les choix disponibles il réponda après avoir reflechis de longue minute prendre la 3e solution !
    Le Directeur Grochin fut surpris de cette décision , cette prise de risque pouvait s'averer payante mais il ne s'attendait pas à ce que le ministre ose d'aller si loin.
    Visiblement il venait de trouver quelqu'un digne du ministère selon lui.

    Fort de cet ordre il divisa ses troupes en esperant avoir le nom du complice très rapidement.

    L'ordre était donné pour minuit en pleine nuit , les 10 cellules étaient actives et les policiers bien qu'entrainés n'étaient pas confiant.

    Le Commissaire lanca l'ordre en esperant dementeler le réseau.


    1 = Réussit
    2 = Raté

    Spoiler:
    Nombre aléatoire (1,2) : 1

    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Ven 19 Avr - 21:55

    Visiblement la réforme du GIGN et du RAID est une réussite puisque le réseau complice est completement dementeller !

    Le Commissaire Grochin venait d'obtenir le nom du complice.
    Il s'exclama :

    Mais oui bien sur !
    Viiiiitteee il faut intervenir !


    Le GIGN l'accompagna pour aller arreter le complice de la chef du réseau qui doit connaitre l'emplacement de sa cachette.

    Il arriva devant et c'est ainsi que ...


    A suivre demain
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Sam 20 Avr - 17:33


    Chapitre VI


    Le directeur Grochin était joyeux et cela ne lui était pas arrivé depuis un moment.
    La totale réussite du dementellement du réseau lui a permit d'avancer très rapidement dans son enquete.
    Il venait d'obtenir le nom du complice de la chef jallaniste qui pourrait permettre de savoir où elle se cache et d'ainsi "couper la tete du réseau pour qu'il tombe" comme le dit l'ancien commissaire.

    Il venait de mobiliser le GIGN qui se caché devant le lieu de travail du complice présumé.
    Malgrè le nombre de preuve importante, il voulait etre sur qu'il était bien un complice et si il utilisé son entreprise en couverture voir de savoir si les salariés de l'entreprise était des complices.

    Le complice venait de confirmer les preuves précédantes en appelant des complices du réseau jallaniste.
    Le directeur engagea l'assault.
    Très rapidement le GIGN met en etat d'arrestation l'ensemble des salariés et prend le controle sans aucun coup de feu dans l'immeuble.
    Le directeur Grochin alla dans le hangard et trouva des preuves de l'implication de toute l'entreprise dans des causes jallanistes.

    Ils utilisent leur couverture pour imprimer des tracts jallanistes , murmura le directeur.

    Un policier se dirigea vers le commissaire et lui dit que le complice présumé se trouvé au dernier étage et qu'il était encerclé par le GIGN.
    Le commissaire monta rapidement les escaliers et arrivant devant le bureau où se trouvait le jallaniste encerclé par les policiers du GIGN , un des policiers l'arreta et lui dit :


    Attendez monsieur le directeur , le complice est seul mais à une arme et menace de se suicider , il est donc dangereux !

    Le Directeur surprit lui réponda :

    Très bien laissez moi faire et sécurisé le périmètre.

    Le Directeur entra dans le grand bureau où il vit le complice une arme à la main qu'il tenait dans sa propre bouche menacant de se tuer.
    Une dizaine de policiers le tenait en joue avec leur arme.
    Le commissaire visiblement confiant , se sentant en sécurité déclara :


    C'est terminé Pallan !
    On a découvert ce que tu cherchais à faire avec ton journal : Le Vérité !
    C'était brillant pour un jallaniste , d'abord on critique les clans dans son premier numéro puis les politiques républicains puis les ministres de l'interieur qui géré l'enquete sur les jallanistes ...


    Le complice lui coupa la parole :

    Mluigloui doudou rou !

    Le Directeur énervé de voir une tel stupidité réponda :

    Tu as ton arme dans la bouche on comprend rien !

    Le jallaniste comprenant le problème sorta l'arme de la bouche , les policiers se concentrèrent face à ce danger mais la jallaniste le mit sur sa tampe.

    Le prochain c'était toi Grochin !
    Laissez moi partir ou je me tue ! Je sais que vous avez besoin de moi pour savoir où se trouve notre cheftaine !


    Le Directeur enervé lui réponda :

    Inutile de faire le con ! On la retrouvera quoi qu'il arrive , avec ton aide se serra juste un peu plus rapide , te suicider ne servira à rien. Aide nous et je suis sur que la justice en tiendra compte.

    Le Complice tremblé et avec une voix enfantine réponda :

    Bordel laissez moi reflechir , laissez moi tranquille !

    Le Directeur navré se fit interpelé par un policier qui l'invite à sortir , il sorta du bureau et le policier accompagné d'un profiler lui indiqua :

    Louis Pallan est un lache , il y a de forte chance qu'il lachera l'affaire avant la fin de la soirée , il n'osera d'ailleurs pas se suicider , il n'appuira sur la detente que si vos policiers lui font peur.

    Le policier completant les mots du Profiler :

    Le problème c'est que on a besoin qu'il nous dise rapidement où se trouve la cheftaine , si on attend trop elle va s'enfuir avant qu'il se décide à poser son arme.
    Mais si on attend qu'il pose l'arme malgrè la fuite de la cheftaine on pourra dementeller le reste du réseau elle sera considérablement affaiblis.
    Si on le tue par contre on avancera pas dans l'enquete meme si le dementellement de hier soir va nous amener quoi qu'il arrive vers le cheftaine au bout d'un moment.

    Directeur vous allez demandez au ministre ?


    Le directeur inquiet réponda :

    Je n'en sais rien il va falloir se décider rapidement ...

    Un policier arriva en courrant et essouflé interpela le directeur :

    Directeur , pfff , directeur Grochin , un huissier de justice pff envoyé par la juge de la République Hesnard demande qu'on lui amène Pallan dans l'affaire Kikojiro le zoophile.

    Le directeur Grochin :

    Ah oui Kikojiro le violeur de cochon ! Ahah qu'est-ce que c'était drole !

    Un des policiers précisa :

    Oh moi vous savez je savais qu'il violé des vaches quand on voit Sarah Gray !

    Les policiers rièrent ensemble à quelques mètres du complice jallaniste , visiblement ils avaient besoin de décompressé , le directeur se reprenant fit la remarque :

    Bon sa suffit ! Dites à cet huissier qu'on a autre chose affaire que de s'occuper des affaires d'amours de M.Kikojiro.
    Quand à moi je vais vite au ministère , je dois recevoir l'ordre du ministre.








    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Picabie

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Antoine Magellan le Mar 23 Avr - 19:44

    Le Directeur Grochin était malheureux.
    Après avoir su la cachette de la chef jallaniste il était intervenu mais bien trop tard , celle-ci ayant su grace à la presse qu'il y avait eu des fuites.
    Celle-ci avait profité de travaux au sein de la nécropole du Patriarchame pour y instaler secretement des salles.
    Cette place de premier choix la protégé des fouilles des policiers.
    Le Directeur n'avait rien trouvé de probant et se devait d'attendre la prochaine action jallaniste.

    Dans son bureau plusieurs jours après , les hauts fonctionnaires de la police avaient réunion avec lui sur l'enquete à continuer.
    L'un des fonctionnaires dit :


    Certe le temoignage trop tardif de Pallan a permit la fuite de ses complices mais il nous a quand meme permit de dénoncer les fournisseurs.
    Selon nos informations elle ne peut pas faire de bombe , il doit lui rester une dizaine de fidèle tout au plus et quelques armes et grenade.
    Elle est mourante ce n'est plus un danger.


    Le directeur Grochin titilé par cette remarque réponda :

    Vous savez mon cher Patrick , c'est lorsque l'animal est blessé qu'il est le plus dangereux ! Comme vous l'avez dit elle est mourante elle n'a rien à perdre.
    Maintenez vous en alerte , on doit la choper.


    Les fonctionnaires quittèrent son bureau tandis que le directeur analysa les preuves qu'il avait obtenu ...

    Contenu sponsorisé

    Re: Scénario : Dementellement des Jallanistes de Picabanie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 15:52